Logo ChoixPC


Article mis à jour le 11/10/2019


Guide d'achat et comparatif : choisir son lecteur / graveur optique





Abordables et supportant les CD et DVD de tous types, en lecture comme en écriture, les Lite-on iHAS124-14 et Asus DRW-24D5MT sont des modèles internes à l'interface SATA.

Pour un usage nomade (PC portable) ou encore un usage ponctuel sur plusieurs machines un modèle externe USB2 comme le Buffalo PT58U2VB sera approprié et présente l'avantage de ne pas nécessiter de bloc d'alimentation externe supplémentaire.

Abordables et supportant les CD, DVD et Blu-Ray en lecture comme en écriture, les ASUS BW-16D1HT et LG BH16NS55 sont des modèles internes à l'interface SATA.

Pour un usage nomade (PC portable) ou encore un usage ponctuel sur plusieurs machines un modèle externe USB2 comme le Buffalo BRXL-PT6U2VB-EU sera approprié et offre en sus le support des BD-R XL.


Éléments clefs de choix :

* De plus en plus de logiciels sont accessibles en dématérialisé et Windows peut être installé à partir d'une clef USB. Au final, il se peut que vous puissiez vous dispenser d'un lecteur optique.

* Si vous ne prévoyez pas de visionner des films Blu-ray, vous pouvez vous dispenser de ce type de lecteur.

* Les lecteurs Blu-ray sont généralement fournis sans l'indispensable logiciel de lecture de films que devrez donc acquérir par ailleurs (par exemple Power DVD).

* Si vous envisagez d'utiliser votre graveur pour faire des sauvegardes de données, consultez la page sauvegarde afin de choisir une solution proposant une meilleure pérennité des données.





Afin de pouvoir acheter le meilleur lecteur pour votre usage et un graveur au meilleur rapport qualité/prix, voici les critères d'achat à prendre en compte.

Cliquez sur le titre du critère d'achat que vous voulez consulter ou cliquez sur le "+" ci-contre à droite pour tous les consulter.

  • L'interface :

    Les lecteurs et graveurs internes sont à l'interface SATA et au format 5"1/4 : votre boîtier doit disposer d'un emplacement de ce type pour que le graveur puisse y prendre place.

    Si votre boîtier ne dispose pas d'un emplacement 5"1/4 ou encore pour un usage avec un PC portable, des modèles externes USB2 sont disponibles. Ces modèles sont autoalimentés ce qui implique qu'ils ne nécessitent pas d'alimentation externe supplémentaire. Pour un usage ponctuel d'installation logicielle, y compris pour plusieurs machines, ce type de modèle USB2 peut fort bien convenir.

    Une dernière alternative peut consister à utiliser un boîtier externe USB3 5"1/4 afin d'y intégrer un graveur interne SATA 5"1/4.

  • Les médias supportés :

    Les CD et DVD sont désormais toujours supportés, tant en lecture qu'en écriture, ceci sur les médias à inscription unique ('R') comme sur ceux ré-inscriptibles ('RW'). Le support des DVD est de plus multi formats (c'est à dire compatible +/-R et +/-RW) et double couche (compatible DVD+R9 comme DVD-R DL1). Bien entendu la vitesse de lecture comme de gravure varie suivant les médias et leur capacité.

    A contrario, le support des Blu-ray est spécifique et il existe des modèles ne permettant que la lecture des Blu-ray et pas leur gravure. En lecture, les Blu-ray sont utilisés essentiellement pour visionner des films mais sont généralement fournis sans l'indispensable logiciel de lecture que devrez acquérir, comme par exemple Power DVD.

  • La vitesse et la capacité :

    Pour les CD comme pour les DVD la vitesse est élevée et n'est désormais plus un critère de choix, tant en lecture qu'en écriture alors que les Blu-ray sont plus longs à graver.

    Pour utiliser de hautes vitesses de gravure, il faut disposer de médias certifiés pour ces vitesses hors ces derniers sont plus rares et plus coûteux tout particulièrement pour les médias réinscriptibles ('RW').

    Voici un tableau présentant les différents médias, leur capacité, leur vitesse en mode 1X et leur temps de gravure approximatif pour une vitesse couramment disponible :

    Média Capacité Vitesse (1X) Temps de gravure
    CD-R/RW 0.7 Go 150 Ko/s en 8X : 10 min
    DVD+-R/RW 4.7 Go 1350 Ko/s en 8X : 8 min
    DVD+R DL 8.5 Go 1350 Ko/s en 8X : 15 min
    BD-R/BD-RE 25 Go 4500 Ko/s en 4X : 25 min
    BD-R DL/BD-RE DL 50 Go 4500 Ko/s en 4X : 50 min
    BD-R XL/BD-RE XL 100 Go 4500 Ko/s en 4X : 100 min

    Dans tous les cas, attention qu'une vitesse doublée ne signifie pas toujours un temps de gravure divisé par deux car à haute vitesse le mode utilisé n'est plus le CLV.





Cette FAQ est constituée à partir de vos questions les plus fréquentes, telles que relevées sur le forum. Avant de poser votre question sur le forum, merci de vérifier qu'elle ne figure pas dans cette FAQ.

Cliquez sur la question de la FAQ que vous voulez consulter ou cliquez sur le "+" ci-contre à droite pour tout consulter.

  • Q1 - Mon graveur est officiellement capable de graver plus vite mais je n'arrive pas à atteindre la vitesse espérée ?

    R1 - Des médias certifiés sont nécessaires sinon la gravure est limitée en vitesse, tout particulièrement pour les médias réinscriptibles.

  • Q2 - Quel logiciel de gravure utiliser ?

    R2 - Nero est l'un des meilleurs logiciel de gravure mais reste coûteux. Il existe aussi des logiciels gratuits comme CD Burner XP, Burn4free et Burnaware Free Edition. Si vous recherchez un outil pour graver des images de disques, le gratuit ImgBurn conviendra. Enfin, signalons que Windows intègre un outil de gravure basique.

  • Q3 - Mon graveur DVD est compatible multiformats : dois-je graver plutôt des DVD- ou des DVD+ ?

    R3 - Si vous devez graver des films en vue de pouvoir les lire dans une platine DVD, le format DVD-R sera le plus adapté car il s'agit du format offrant le meilleur niveau de compatibilité avec l'ensemble du parc de lecteurs DVD.

    Si vous devez juste faire du stockage ou encore de la sauvegarde de données, peu importe et vous pouvez choisir en fonction du prix des médias vierges même si d'un point de vue purement technique le DVD+ est supérieur au DVD- tant du point de vue de la tolérance aux erreurs de gravure que de la technologie de gravure en elle-même et de la gestion des gravures en plusieurs sessions.

  • Q4 - Que signifient CAV, CLV, P-CAV, Z-CLV ?

    R4 - Ces abréviations représentent des modes de gestion des vitesses des lecteurs et graveurs. Une fois traduis, C signifie "Constante", A "Angulaire", L "Linéaire" et V "Vitesse".

    Le mode CAV (Constant Angular Velocity) correspond à un asservissement à vitesse angulaire constante : la vitesse linéaire augmentera donc avec le rayon c'est à dire de la position sur le média. Certains lecteurs de CD-ROM 24X fonctionnent ainsi.

    Le mode CLV (Constant Linear Velocity) correspond à un asservissement à vitesse linéaire constante : la vitesse angulaire diminuera donc avec l'augmentation du rayon afin de maintenir une vitesse linéaire constante. Les lecteurs de CD-ROM 12X et moins fonctionnent ainsi.

    Le mode P-CAV (Partial Constant Angular Velocity) correspond à un asservissement CAV sur le début du disque. Ayant atteint un certain rayon et donc une certaine vitesse maximale, la vitesse angulaire diminuera afin de maintenir constante la vitesse linéaire : la fin du média sera donc lue en mode CLV.

    Le mode Z-CLV (Zoned Constant Linear Velocity) correspond à un asservissement CLV à plusieurs seuils. Ayant atteint un certain rayon et donc une certaine vitesse angulaire minimale, il y a un véritable saut dans la vitesse angulaire afin d'atteindre un nouveau seuil de vitesse linéaire : généralement 3 seuils de vitesses sont présents.

  • Q5 - Quelle est la pérennité d'un CD ou DVD gravé ? Comment améliorer leur durée de vie ?

    R5 - Contrairement aux médias pressés (ceux que vous trouvez dans le commerce et qui portent déjà une information comme un logiciel par exemple), les médias gravés ne vous survivront certainement pas. Ceci vient du fait que si les médias pressés sont fabriqués sous haute pression (à partir d'un "master" portant le dual de la surface à imprimer au média pressé) les médias gravés sont eux constitués à partir d'un support chimique vierge qui est altéré par le laser du graveur afin d'y marquer des dépressions et ainsi y enregistrer une information sous forme binaire.

    Au contact de la lumière et de certains éléments dans l'air, ce support chimique va s'altérer jusqu'à ce que le CD ne soit plus lisible. La vitesse de cette dégradation varie beaucoup (de quelques mois pire cas à de nombreuses années) en fonction des conditions de conservation mais vous l'aurez compris conserver vos données précieuses sur ce support n'est pas une solution fiable sur le long terme. Notez qu'une solution simple et déjà efficace pour maximiser la durée de vie de vos médias gravés sera de les conserver dans des pochettes de rangement que vous garderez fermées la majorité du temps.

  • Q6 - Faut-il graver les CD Audio moins vite ?

    R6 - Normalement la puissance du laser vient compenser la vitesse pour que la gravure reste de qualité et que les dépressions réalisées par le laser dans le média soient clairement identifiables par le lecteur. Ceci dit, il est connu que graver les CD Audio à basse vitesse peut les rendre plus compatibles avec certaines platines lasers récalcitrantes.

  • Q7 - Quels médias vierges de qualité acquérir ?

    R7 - Ceux de marque Verbatim sont une valeur très sure car ils utilisent des médias de qualité. Précisons que certains types de Bluray sont plus résistants que d'autres.


Pensez que vous pouvez prendre plusieurs avis avant d'acheter une mémoire en discutant sur le Forum : ce lieu de convivialité et d'entraide comporte en effet un espace dédié au conseil d'achat !