Logo ChoixPC


Article mis à jour le 17/07/2018


Guide d'achat et comparatif : choisir sa solution de refroidissement



.

Abordable, de dimensions raisonnables et adapté à la grande majorité des processeurs Intel comme AMD récents le Be Quiet Pure Rock Slim est une référence et permettra à votre processeur d'être refroidi efficacement. Il sera de plus fort discret avec les processeurs de dégagement calorique modéré (TDP 65W et moins).

Pour une configuration type MiniPC à l'espace plus restreint, un Artic cooling Freezer 11 LP ou Cooler master Gemin II M4 conviendra pour refroidir un processeur de dégagement calorique modéré.

Apte à refroidir discrètement un processeur plus calorique tel un Core i7 ou Ryzen 7 haut de gamme, les Noctua U12s et Be Quiet Dark Rock 4 sont d'excellents ventirads. Moyennant un minimum de nuisances sonores, ils permettront aussi l'overclocking de ces processeurs ou encore de refroidir un Core i9.

Si l'espace est compté en hauteur, un Noctua NH-C14S (+ adaptateur si Socket AM4) ou un Be Quiet Dark Rock TF sera approprié. Ces modèles présentent de plus l'avantage de refroidir les composants de puissance (VRM) de la carte mère.

Pour une configuration type MiniPC à l'espace encore plus restreint, un Noctua L12S ou Be Quiet Shadow Rock LP conviendra mais sera plus audible et inadapté à l'overclocking.

En très haut de gamme, pour l'overclocking d'un Core i7 ou d'un Ryzen 7 tout en limitant les nuisances sonores, les Noctua NH-D15 (+ adaptateur si Socket AM4) et Be Quiet Dark Rock Pro 4 sont appropriés à condition de tenir compte de leur encombrement. Ces mêmes modèles pourront aussi refroidir un Core i9 tout en limitant les nuisances sonores.

Moyennant plus de nuisances sonores, un kit de watercooling haut de gamme comme un Corsair H100i v2, H110i ou H150i Pro propose des performances de refroidissement encore supérieures mais nécessite un boîtier grande tour adapté pour accueillir le radiateur d'échange.

Pour refroidir un très performant AMD Threadripper, efficacement et sans excès de nuisances sonores, un Noctua NH-U14S TR4-SP3 sera approprié.

(Voir une sélection plus large)


Éléments clefs de choix :

* La majorité des processeurs Intel et AMD sont fournis avec un ventirad processeur qui peut convenir. Pour autant, si vous souhaitez un refroidissement plus discret et/ou plus efficace, un ventirad processeur optionnel est à envisager.

* N'hésitez pas à choisir votre processeur en premier lieu. En effet, partant de cette information, le sélectionneur pourra vous proposer des solutions de refroidissement appropriées.

* Le support du socket processeur et l'espace (en hauteur essentiellement) disponible dans votre boîtier seront les deux premiers critères de choix.

* Attention aux radiateurs parfois présents sur les barrettes mémoire. S'ils sont de grande taille, ils peuvent empêcher le montage de certains ventirads processeurs.

* La pâte thermique fournie avec les ventirads optionnels est de qualité et convient fort bien dans la majorité des cas.



.

Afin de pouvoir acheter la meilleure solution de refroidissement pour votre usage et une solution de refroidissement au meilleur rapport qualité/prix, voici les critères d'achat à prendre en compte.

Cliquez sur le titre du critère d'achat que vous voulez consulter ou cliquez sur le "+" ci-contre à droite pour tous les consulter.

  • La compatibilité :

    Elle dépend avant tout du support du socket processeur et de l'espace (en hauteur) disponible au dessus du socket dans votre boîtier.

    Pour autant, le format (forme) et l'encombrement du ventirad ainsi que l'espace disponible autour du socket processeur et donc la taille de la carte mère vont aussi conditionner la compatibilité. C'est pourquoi l'usage de la majorité des ventirads les plus encombrants est recommandé avec une carte mère ATX.

    Par ailleurs, certains modèles très volumineux peuvent aussi empiéter au dessus des slots mémoires et il conviendra alors d'utiliser des barrettes mémoires exemptes de grands radiateurs.

    Si les modèles de type "Watercool" (refroidissement liquide) nécessitent peu d'espace au dessus et autour du socket processeur, vous serez attentifs que votre boîtier dispose de l'emplacement interne adapté (généralement 120mm, 140mm, 240mm ou 280mm) pour monter le radiateur surmonté de son ou de ses ventilateurs.

    Bien entendu, il faut aussi que la solution de refroidissement soit de performances suffisantes pour refroidir le processeur envisagé. Ceci y compris avec un overclocking raisonnable, sachant que si ce dernier est prévu l'augmentation de la consommation processeur est estimée pire cas à environ +50% (via pire cas environ +20% de fréquence et +10% de Vcore).

    Dans la sélection des solutions de refroidissement :

    Afin que le sélectionneur puisse vous proposer des solutions de refroidissement adaptées, vous devez indiquer le processeur envisagé et préciser si un overclocking est prévu.

    Vous pouvez par ailleurs préciser la hauteur maximale, le format et indiquer si la solution de refroidissement doit être compatible avec les barrettes mémoires à hauts radiateurs et/ou les cartes mères de petites tailles.

  • Le format physique :

    Les modèles "Tower" (Tour : radiateur et ventilateur vertical) sont plus performants à même poids et prix que les modèles "Top Flow" (ventilateur horizontal soufflant vers la carte mère).

    Pour autant, ces modèles "Top Flow" permettent de refroidir les composants autour du socket (et notamment l'étage d'alimentation VRM) ce qui peut améliorer la stabilité d'une machine, tout particulièrement en overclocking ou encore dans le cas d'une configuration peu ventilée.

    Les modèles "Mini Top Flow" sont les moins performants mais de hauteur et d'encombrement limités ce qui leur permet d'être adaptés aux configurations très compactes qui utilisent généralement une carte mère au format ITX.

    Les refroidissements à eau ("Watercool") sont classés dans la catégorie "Mini Top Flow" du fait de l'encombrement limité (waterblock et tuyaux) au niveau du socket mais attention que par ailleurs le boîtier doit avoir un emplacement interne adapté pour recevoir le radiateur d'échange surmonté de son ou de ses ventilateurs.

    Dans la sélection des solutions de refroidissement :

    Vous pouvez préciser le format physique souhaité ainsi que la hauteur maximale de la solution de refroidissement.

  • Le poids et l'encombrement :

    Les ventirads les plus performants sont parmi les plus lourds et les plus grands / volumineux des modèles de type Tour. Le poids hors norme et les dimensions excessives de ces modèles impliquent de fortes contraintes sur la carte mère, laquelle n'est pas officiellement conçue pour supporter de tels efforts mécaniques. Même si en pratique cela ne pose pas de soucis et que ces solutions sont très efficaces, il conviendra de ne pas déplacer l'ordinateur sans précautions une fois ce type de ventirad en place ou encore d'opter pour un Fixcard si un déplacement fréquent est prévu.

    Ces modèles très encombrants peuvent par ailleurs imposer des contraintes de compatibilité en terme de taille de la carte mère et de hauteur des barrettes mémoires.

    Les modèles Top Flow sont moins hauts et imposent moins de contraintes mécaniques pour la carte mère. Ils peuvent être déjà fort performants et sont une alternative possible.

    L'utilisation d'une solution de type "Watercool" permet d'avoir des performances de très haut niveau sans l'inconvénient de ces contraintes mécaniques imposées à la carte mère.

  • Les nuisances sonores :

    Les ventilateurs inclus sont de type PWM (4 broches) et leur vitesse variable est de fait régulée automatiquement par la carte mère en fonction de la T°. La vitesse maximale des ventilateurs peut parfois être limitée (notamment sur les modèles Noctua) voire réglée via un logiciel fourni (notamment sur les modèles de refroidissement à eau Corsair).

    A même solution de refroidissement, les nuisances sonores vont varier suivant le boîtier et sa ventilation (si cette dernière est insuffisante, la T° va s'élever dans le boîtier) ainsi que suivant le processeur utilisé et la charge de calcul de ce dernier. Bien entendu, plus la solution de refroidissement est performante, plus la vitesse du ou des ventilateurs (et donc les nuisances sonores liées) sera basse pour une situation donnée.

    Outre le bruit de ventilation produit par les ventilateurs, des bruits de résonance peuvent apparaître suivant la qualité du boîtier. Les solutions de refroidissement à eau, en plus du bruit du ou des ventilateurs placés sur le radiateur d'échange, émettent un bruit additionnel du fait de leur pompe qui peut elle aussi créer des bruits de résonance.

    Le bruit produit par la machine dépend aussi d'autres composants et le bruit perçu par l'utilisateur est d'autant plus subjectif qu'il dépend de l'environnement. En effet, le niveau de bruit subjectif perçu d'une même solution de refroidissement ne sera pas du tout le même si la machine est utilisée de jour dans un espace de travail collaboratif (type "Open Space") ou de nuit dans un bureau en solitaire. De même, si la machine est posée sur le bureau ou sous le bureau, le bruit perçu ne sera pas le même.

    Vous l'aurez donc compris, quantifier le bruit produit par les solutions de refroidissement est un exercice difficile voire périlleux. Pour autant et donc en première approximation, la discrétion des solutions de refroidissement est qualifiée par une note sur 20 (5/20, 10/20, 15/20 ou 20/20). Cette note apparaît dans le tableau des solutions de refroidissement suggérées et indique donc quel est le niveau de discrétion attendu avec le processeur prévu en charge et l'éventuel overclocking, dans un boîtier correctement ventilé.

    Certaines solutions de refroidissement ne peuvent pas avoir une note maximale quelle que soit le processeur prévu du fait qu'elles émettent trop de bruit, même à vitesse minimale des ventilateurs. Il s'agit notamment des solutions de refroidissement à eau qui sont pénalisées par leur pompe.

    Dans la sélection des solutions de refroidissement :

    Vous pouvez préciser le niveau minimum de discrétion souhaité.

    Un niveau de discrétion de 5/20 (Normal) correspond à un refroidissement audible voire fort audible en charge. Pour de nombreux utilisateurs il peut être gênant à l'usage, surtout dans un environnement calme et lors d'un usage prolongé.

    Un niveau de discrétion de 10/20 (Discret) correspond à un refroidissement peu audible et émettant un bruit de ventilation souvent bien supporté par une grande majorité d'utilisateurs. Le bruit produit par ce type de solution sera par ailleurs généralement confondu avec le bruit ambiant dans un espace de travail collaboratif (type "Open Space").

    Un niveau de discrétion de 15/20 (Très discret) correspond à un refroidissement très peu audible, surtout si le boîtier est placé sous le bureau et comporte une isolation phonique. Pour autant, de nuit et dans un environnement calme, les plus sensibles l'entendront encore.

    Un niveau de discrétion de 20/20 ("Silencieux") correspond à un refroidissement difficilement audible, surtout si le boîtier est placé sous le bureau et comporte une isolation phonique. Même de nuit et dans un environnement calme, il faudra tendre l'oreille pour le percevoir.

  • La capacité de refroidissement et le type (Air ou Eau) :

    Elle varie suivant le format, le poids et l'encombrement ainsi que la vitesse comme l'efficacité des ventilateurs. Les constructeurs vont aussi rivaliser d'ingéniosité dans la conception des ventilateurs, la forme des radiateurs et l'usage de caloducs afin d'optimiser le refroidissement.

    Dans l'absolu, les solutions de refroidissement à eau (type "Watercool") milieu et haut de gamme sont les plus performantes mais elles sont aussi les plus audibles du fait du bruit de la pompe et parceque leurs bonnes performances sont intimement liées à une très bonne ventilation du radiateur d'échange. Les solutions de refroidissement à eau sont aussi moins fiables.

    Comparativement, les solutions haut de gamme à Air (type ventirad classique) proposent une capacité de refroidissement du niveau des solutions entrée et milieu de gamme à eau.

    La capacité de refroidissement des solutions suggérées est prise en compte pour déterminer le niveau de discrétion attendu avec le processeur prévu en charge et l'éventuel overclocking, dans un boîtier correctement ventilé.

  • La fiabilité :

    Elle est excellente pour les ventirads dont l'attache au socket comme le ventilateur ont une longue durée de vie. A contrario, elle est moins bonne pour les solutions de type "Watercool" car les pompes ont une durée de vie plus limité et car une fuite peut se produire.

  • La marque :

    Noctua et Be Quiet sont des références tant pour la qualité et finition de leurs produits que pour le suivi qu'ils assurent, fournissant gratuitement des adaptateurs pour monter leurs ventirads sur les nouvelles plates-formes. Ces deux constructeurs fournissent de plus leurs solutions de refroidissement avec des ventilateurs de haute qualité et grande fiabilité.



.

Afin de pouvoir acheter une solution de refroidissement au meilleur rapport qualité/prix et correspondant à vos besoins comme à votre budget, voici un sélectionneur Icone aide à même de vous suggérer des modèles de refroidissements appropriés selon le processeur choisi et vos critères. La sélection suggérée va aussi vous permettre de comparer les différentes solutions de refroidissement et leur niveau de discrétion attendu.


Sélectionner le processeur envisagé (ou le socket) et vos éventuels critères : Icone aide


Récapitulatif des refroidissements suggérés :

    Désolé, aucun modèle ne correspond à vos critères. Merci de modifier ces derniers et notamment de préciser au moins le processeur envisagé.




Les plus abordables des solutions de refroidissement suggérées ci dessus seront donc suffisantes pour refroidir le processeur indiqué, y compris avec l'éventuel O/C prévu. Vous noterez que suivant ces critères, pour chacune des solutions de refroidissement suggérées, un niveau de discrétion attendu est mentionné dans la colonne de même intitulé, ceci en première approximation via une note sur 20.


Aide à l'usage du formulaire de choix :

N'hésitez pas à choisir votre processeur avant votre solution de refroidissement. En effet, partant de cette information, le sélectionneur pourra vous proposer des solutions de refroidissement appropriées. Le menu du processeur contient un grand nombre d'entrées mais vous pouvez utiliser son moteur de recherche intégré (accessible sur ordinateur uniquement) pour localiser un modèle plus facilement.

Vous pouvez aussi indiquer le niveau de discrétion souhaité de la solution de refroidissement ainsi que sa hauteur maximale et préciser si la solution de refroidissement doit être compatible avec les barrettes mémoires à hauts radiateurs et/ou les cartes mères de petites tailles.

Dans tous les cas, la colonne discrétion du tableau des refroidissements suggérés vous indiquera la discrétion attendue avec le processeur prévu et l'éventuel overclock.

Au premier chargement de la page, faute de connaître votre processeur et vos critères, ce sélectionneur ne peut vous proposer aucune solution de refroidissement.



.

Cette FAQ est constituée à partir de vos questions les plus fréquentes, telles que relevées sur le forum. Avant de poser votre question sur le forum, merci de vérifier qu'elle ne figure pas dans cette FAQ.

Cliquez sur la question de la FAQ que vous voulez consulter ou cliquez sur le "+" ci-contre à droite pour tout consulter.

  • Q1 - Ventirad, ventilateur, radiateur, dissipateur ? Kezako et de quoi ai-je vraiment besoin pour refroidir mon processeur ? Je suis perdu(e) !

    R1 - Le terme ventirad est la contraction de ventilateur et radiateur. Le terme dissipateur est souvent utilisé en informatique en synonyme de radiateur mais il arrive aussi qu'il soit utilisé en synonyme de ventirad !

    Pour refroidir un processeur ou une carte graphique (lien), il faut un bloc de métal appelé radiateur qui servira à absorber au plus vite la chaleur produite par le processeur et à augmenter la surface d'échange avec l'air. Pour refroidir ce radiateur, la convection naturelle ne suffisant pas, il faut lui adjoindre un ventilateur.

    Une majorité de produits sont vendus sous la forme de ventirads et donc l'ensemble radiateur + ventilateur est fourni. Plus rarement, certains produits hauts de gamme sont vendus sous la forme du radiateur seul : c'est le cas par exemple de certains modèles de marque Thermalright et il vous faut donc alors acquérir par ailleurs un ventilateur.

  • Q2 - Quels ventilateurs de qualité adopter pour améliorer mon refroidissement (de boîtier notamment) ?

    R2 - Les modèles de marque Noctua et BeQuiet sont des références, tant en terme de fiabilité que de discrétion et de rapport efficacité / discrétion. Outre l'ajout ou le remplacement dans un boîtier, ils peuvent être intéressants pour remplacer le ventilateur d'origine vieillissant ou moins efficace d'un ventirad.

    Ces ventilateurs existent en modèles 3 pins et 4 pins, les premiers étant à dédiés à un usage à vitesse constante alors que les seconds sont compatibles PWM (Pulse Wide Modulation).

    Il est possible de brancher un ventilateur 3 pins sur un connecteur FAN 4 broches de la carte mère et un ventilateur 4 broches sur un connecteur 3 broches. Pour autant, ce sont les ventilateurs 4 broches reliés à un connecteur 4 broches de la carte mère dont la vitesse pourra être gérée, en fonction des T°, par le bios de la carte mère.

    La vitesse des ventilateurs 3 broches peut être ajustée manuellement via un Lian Li PT-FN02, un Lian Li PT-FN03, un Fan Mate ou encore un Rhéobus. Par ailleurs, les modèles 3 pins comme 4 pins peuvent être régulés automatiquement et efficacement via un NZXT Grid+ V2 ou encore via un Bitfenix recon.

    Plus concrètement, voici quelques références suivant le diamètre du ventilateur recherché :

    NB : cliquer sur le diamètre du ventilateur vous donnera accès à la sélection correspondante.

    Référence Prix Type Marque
      NF-A8 PWM 19€ 4 broches Noctua
      Silent Wings 2 PWM 21€ 4 broches Be Quiet
      NF-R8 Redux PWM 13€ 4 broches Noctua
      Pure Wings 2 PWM 11€ 4 broches Be Quiet
    Référence Prix Type Marque
      NF-A8 FLX 19€ 3 broches Noctua
      Silent Wings 2 19€ 3 broches Be Quiet
      NF-R8 Redux 13€ 3 broches Noctua
      Pure Wings 2 10€ 3 broches Be Quiet
    Référence Prix Type Marque
      NF-A9 PWM 20€ 4 broches Noctua
      Silent Wings 2 PWM 23€ 4 broches Be Quiet
      NF-B9 Redux PWM 14€ 4 broches Noctua
      Pure Wings 2 PWM 12€ 4 broches Be Quiet
    Référence Prix Type Marque
      NF-A9 FLX 20€ 3 broches Noctua
      NF-B9 Redux 14€ 3 broches Noctua
      Pure Wings 2 11€ 3 broches Be Quiet
    Référence Prix Type Marque
      NF-S12A PWM (*) 23€ 4 broches Noctua
      NF-F12 PWM (*) 22€ 4 broches Noctua
      NF-P12 PWM (*) 22€ 4 broches Noctua
      Silent Wings 3 PWM 23€ 4 broches Be Quiet
      NF-S12B Redux PWM (*) 16€ 4 broches Noctua
      Pure Wings 2 PWM 13€ 4 broches Be Quiet
    Référence Prix Type Marque
      NF-S12A FLX (*) 23€ 3 broches Noctua
      NF-P12 (*) 23€ 3 broches Noctua
      Silent Wings 3 23€ 3 broches Be Quiet
      NF-S12B Redux (*) 16€ 3 broches Noctua
      Pure Wings 2 11€ 3 broches Be Quiet

    (*) Chez Noctua, dans la gamme 120mm, les modèles S12A sont recommandés pour la ventilation de boîtier, les modèles F12 sont recommandés pour l'usage sur les radiateurs et les modèles P12 sont polyvalents.

    Référence Prix Type Marque
      NF-A14 PWM 25€ 4 broches Noctua
      Silent Wings 3 PWM 29€ 4 broches Be Quiet
      NF-P14s Redux PWM 18€ 4 broches Noctua
      Pure Wings 2 PWM 15€ 4 broches Be Quiet
    Référence Prix Type Marque
      NF-A14 FLX 23€ 3 broches Noctua
      Silent Wings 3 29€ 3 broches Be Quiet
      Pure Wings 2 13€ 3 broches Be Quiet

    Résolument haut de gamme, les modèles Noctua classiques (non redux) et Be Quiet Silent Wings sont fournis avec des vis de montage souple permettant d'optimiser leur discrétion via la suppression des vibrations et bruits de résonance. Ils sont aussi fournis avec des réducteurs de tension permettant de choisir ou de limiter leur vitesse maximale.

    Pour autant, les Noctua de série Redux et les Be Quiet Pure Wings 2 sont déjà de très bons produits. Vous pourrez ajuster leur vitesse de fonctionnement comme indiqué précédemment et les monter de manière classique ou avec des vis caoutchouc anti-bruit comme celles-ci ou celles-ci ou encore comme celles présentes dans ce kit anti-vibration.

  • Q3 - Pad thermique et pâte thermique : kézako ? Faut-il remplacer le pad thermique par de la pâte thermique ? Où et comment placer la pâte thermique ? Quelle quantité en mettre ?

    R3 - Le pad thermique et la pâte thermique ont le même rôle : améliorer le contact entre le processeur et le radiateur (éviter qu'il y ait de l'air entre ces éléments car ce dernier est un isolant thermique) afin de favoriser la dissipation thermique.

    Le pad thermique est une espèce de "malabar" pré apposé sous la semelle de certains radiateurs ou encore sur les modèles "Box". Il est d'apparence assez solide et se ramollira au contact du processeur lorsque ce dernier montera en T° : pour monter le ventirad il vous suffit d'enlever le film plastique qui se trouve parfois là pour protéger le pad thermique et ensuite vous pouvez procéder au montage.

    En l'absence de pad thermique, il est indispensable d'utiliser de la pâte thermique. Il convient cependant de ne pas utiliser les deux conjointement sous peine de diminuer l'efficacité du refroidissement. La pâte thermique s'applique uniquement sur la plaque métallique située sur le dessus du processeur. Il faut en disposer une couche *extrêmement fine* et l'appliquer uniformément : pour ce faire vous pouvez vous aider du bord d'une carte téléphonique par exemple (ce qui sera préférable à l'usage de votre doigt). Vous trouverez des informations et une vidéo illustrative dans le guide de montage.

    La pâte thermique de très bonne qualité est plus efficace qu'un pad thermique. Il n'est cependant pas indispensable de mettre de la pâte thermique, du moment qu'un pad thermique est présent, surtout si les T° processeurs sont normales : un pad thermique reste lui même nettement plus efficace que rien. Si de la pâte thermique est fournie avec le ventirad, il n'y a pas obligation d'en acquérir par ailleurs : en effet, même si des pâtes thermiques haut de gamme vous permettront généralement de gagner quelques petits degrés, cela n'aura pas d'incidence sur votre machine dans le cadre d'un usage normal. Parmi les meilleures pâtes qui existent il faut mentionner l'Artic Cooling MX-4, la Noctua NT-H1 et l'Arctic Silver 5.

    Pour ceux d'entre vous qui sont perplexes du fait de la variété des modes d'applications possibles pour la pose de la pâte thermique, sachez que les méthodes d'application préconisées varient car elles dépendent de la viscosité de la pâte thermique relativement à la pression exercée par le ventirad utilisé. De fait, si vous utilisez la pâte thermique fournie avec un ventirad de marque vous pouvez vous référer à la méthode suggérée par ce constructeur. Dans le doute, la méthode consistant à étaler une très fine couche (avec une carte téléphonique par exemple) présente le gros avantage de limiter le risque qu'il y ait trop de pâte thermique même si elle peut être délicate à mettre en oeuvre en présence de pâte thermique à très forte viscosité. Ajoutons aussi à ce paragraphe que, pour les plus inquiets face à cette opération, la Zalman ST-G1 est une pâte thermique déjà très performante et très facile à appliquer car elle se met en place avec le pinceau fourni dans le tube.

    Si vous souhaitez améliorer vos T° processeur (afin d'améliorer votre overclocking ou bien afin de pouvoir ensuite refroidir plus en silence votre processeur) ou encore lors d'un démontage/remontage du ventirad (en cas d'upgrade processeur par exemple), vous devez remplacer le pad thermique par de la pâte thermique. S'il s'agit d'un premier montage, ôtez délicatement le pad thermique de la semelle du radiateur (avec l'ongle par exemple pour ne pas risquer de rayer). S'il s'agit d'un démontage/remontage nettoyez le plus gros du pad thermique (avec un tissu sans fibre, comme pour nettoyer les lunettes) aussi bien sur le processeur que sur la semelle du radiateur puis ôtez si nécessaire délicatement tout reste du pad thermique. Avant remontage, appliquez ensuite une très fine couche de pâte thermique sur le processeur comme expliqué précédemment.

  • Q4 - Dois-je démonter le ventirad processeur lors du transport de mon PC (pour aller en Lan Party par exemple) ?

    R4 - Non, ce n'est pas nécessaire. Cependant, si votre ventirad est un modèle très lourd et/ou au format tour équipé d'un ventilateur 120mm ou plus, afin de limiter les efforts mécaniques sur la carte mère, vous positionnerez votre boîtier sur le flanc droit lors du transport en voiture. Si un déplacement très fréquent est prévu, le plus sage sera d'envisager un Fixcard.

  • Q5 - Je dois procéder à des tests processeurs vraiment très brefs : puis-je gagner du temps en les réalisant sans monter de ventirad ?

    R5 - Ne montez jamais votre processeur sans ventirad, même pour tester brièvement. Sans radiateur, votre processeur risque d'être détruit en quelques secondes.

  • Q6 - Je veux faire un upgrade processeur : puis-je conserver mon ventirad actuel ?

    R6 - Oui, s'il est compatible avec le Socket du nouveau processeur et s'il est bien capable de refroidir le nouveau processeur. En cas de doute, demandez confirmation sur le forum et n'oubliez pas de prévoir le nettoyage du radiateur et la pose de pâte thermique.

  • Q7 - Je change mon ventirad processeur par un modèle plus performant : comment correctement le démonter ?

    R7 - Le ventirad d'origine, notamment s'il s'agit d'un modèle "BOX", a été mis en contact avec le processeur via un pad thermique qui a pour fonction d'éviter qu'il y ait de l'air entre le processeur et le radiateur c'est à dire d'améliorer la conductivité thermique. Ce pad thermique a légèrement "fondu" (ce qui est normal) quand le processeur est monté en T° et peut avoir tendance à se révéler fort adhésif empêchant par là même de décoller le radiateur du processeur et donc d'accéder au levier permettant de le libérer du socket.

    Pour rendre ce décollage possible la solution consiste à faire chauffer ce pad thermique c'est à dire à allumer le PC quelques minutes, puis à l'éteindre et à le débrancher et seulement alors à démonter le ventirad. Si besoin imprimer un léger (sans forcer donc !), mouvement rotationel / transversal au radiateur peut aider à le désolidariser du processeur. Pour les processeurs à broches (c'est à dire qui ne sont pas de type LGA), quoi qu'il advienne ne tirez *pas* sur le ventirad sans avoir relevé le levier processeur car ce dernier risquerait alors d'être extrait en force de la carte mère avec tous les dégâts que cela peut occasionner. Tout au contraire, pour les processeurs LGA vous devez libérer le processeur uniquement après avoir désolidarisé le ventirad de la carte mère.

  • Q8 - Pourquoi dit-on généralement que les processeurs avec une plus petite finesse de gravure sont plus faciles à refroidir ?

    R8 - Plus la taille des transistors est petite (0.18µ , 0.13µ, ... : technologie de gravure) plus la quantité de chaleur dégagée par le même processeur (soumis aux même conditions) est réduite.

    Pour être plus précis, réduire la taille élémentaire des transistors permet de réduire la tension d'alimentation de ces derniers. Or il se trouve que la quantité de chaleur dégagée par un processeur (à même architecture processeur et à même activité processeur cad à même commutation des transistors) est proportionnelle au carré de la tension d'alimentation et à la fréquence. Ainsi la diminution de la taille des transistors est un des facteurs nécessaires à l'augmentation de la fréquence puisque les dissipateurs ont leurs limites. Cependant, en pratique le gain apporté par la finesse de la gravure est généralement perdu dans l'augmentation de la fréquence et du nombre de transistors : au final on en revient toujours à peu près au même nombre de calories à dissiper.

    Là où le problème se complique c'est que cette quantité de calories relativement constante se concentre dans une surface (le "die" du processeur qui se trouve caché sous et protégé par la plaque métallique appelée aussi "heatspreader") de plus en plus réduite ce qui augmente la densité thermique, laquelle vient augmenter la difficulté à refroidir le processeur.

  • Q9 - Que sont ces "caloducs" et quel est leur principe de fonctionnement ?

    R9 - Les caloducs ("heat pipe" en anglais) traversants la base des radiateurs des ventirads milieu et haut de gamme permettent de transférer plus rapidement la chaleur vers les ailettes du radiateur.

    Ces caloducs sont des tubes renfermant un fluide qui se vaporise du fait de la chaleur dégagée par le processeur puis remonte rapidement dans le radiateur où il refroidit et se condense pour redevenir à nouveau liquide. Ceci fait, il redescend dans la base du radiateur et le cycle se reproduit. Les caloducs permettent aux radiateurs d'avoir une meilleure conductivité thermique que s'ils étaient constitués uniquement de cuivre et d'aluminium.

  • Q10 - Quelle est la T° processeur ou carte graphique à ne pas dépasser ? Ma T° est-elle normale ? Est-elle la cause de l'instabilité de ma machine ?

    R10 - Les T° maximales annoncées officiellement par les constructeurs pour un usage normal sont vraiment très élevées, souvent au moins 80°c pour le processeur et 90°c pour le GPU de la carte graphique.

    En pratique la T° mesurée est souvent imprécise du fait de problèmes d'étalonnage et de difficultés à comparer les résultats dans la mesure où les diodes internes mesurent la température en un point spécifique et que le résultat retourné n'est de fait pas nécessairement représentatif de la T° du processeur à sa surface. Ces T° n'ont donc pas toujours une grande valeur informative, sauf éventuellement à comparer entre deux situations (avec et sans overclocking par exemple).

    D'une manière générale, ce qu'il faut donc retenir c'est que, si la machine est stable, il n'y a pas lieu de s'inquiéter tant que la T° processeur annoncée est inférieure à 70°C. Même au delà de cette valeur, n'oubliez pas que les sondes sont imprécises donc si vous n'avez pas de problème de stabilité et que la T° maximale est, par exemple, de 80°C il n'y a pas obligatoirement lieu de s'alarmer. Les mêmes considérations s'appliquent pour les cartes graphiques avec 10°c de plus.

    Si votre machine "plante" (écran bleu ou figé, reboot) mais ceci plutôt en été et/ou tout particulièrement lorsque vous jouez à votre jeux préféré (et ne plante rarement ou pas du tout lorsque vous surfez), le problème pourrait provenir de votre processeur ou encore de votre carte graphique qui surchauffe. Il conviendra alors d'isoler l'élément fautif avec un logiciel spécifique avant d'envisager de changer le ventirad processeur ou encore d'ajouter un ventilateur au boîtier (en extraction d'air) s'il n'y en a pas déjà un en place.

  • Q11 - Puis-je changer le ventirad de ma carte graphique ? Si oui, par quel modèle ?

    R11 - Certains modèles de cartes graphiques intègrent d'origine un refroidissement alternatif plus efficace et plus discret et il s'agit en pratique de la meilleure solution pour avoir une carte graphique bien refroidie et discrète à l'usage.

    En effet, si des solutions de refroidissement alternatives existent aussi pour les cartes graphiques, très et trop souvent des problèmes de compatibilité sont rencontrés au montage. Ceci car ces ventirads alternatifs sont conçus pour s'adapter aux cartes graphiques utilisant le design de référence de Nvidia ou d'AMD, lequel est souvent remplacé par les fabricants de cartes graphiques par une conception différente.

    Ceci dit, si vous souhaitez remplacer le ventirad de votre carte graphique, sachez qu'Artic Cooling propose plusieurs modèles intéressants dont vous vérifierez très attentivement la compatibilité avec votre carte sur le site de ce constructeur. Parmi les modèles les plus intéressants, signalons l'Accelero L2 Plus et les différents Accelero Hybrid, ces derniers étant des systèmes de refroidissement à eau, doublés d'un ventirad nécessaire pour refroidir l'étage d'alimentation (VRM) de la carte graphique.

    Via l'usage d'un adaptateur tel le NZXT Kraken G10 il est aussi possible d'utiliser une solution de refroidissement liquide comme le Corsair H75 même si dans ce cas aussi des soucis de compatibilité peuvent se poser suivant la conception des cartes graphiques.

    Dans tous les cas, vous vérifierez attentivement la compatibilité de votre carte graphique, tout particulièrement s'il ne s'agit pas d'un modèle suivant le design de référence du constructeur.


Pensez que vous pouvez prendre plusieurs avis avant d'acheter une solution de refroidissement en discutant sur le Forum : ce lieu de convivialité et d'entraide comporte en effet un espace dédié au conseil d'achat !