Soutenir ce site
 
 - Cadeau(x) ?
 - PC & Silence
 - PC Portable
 - Tablette tactile
 - Smartphone
 - Camescope numérique
 - Appareil photo numérique
 - Baladeur audio et vidéo
 - Disque dur multimédia
 - Le lexique
 - Dépannage PC
 - Upgrade PC
 - Copyright
 - Sponsors
 - L'auteur
 - Références
 - L'overclocking
 - Mac ou PC ?
 - O.S.
 - Tout le site !
 - Drivers
 - Bios
 - Config Bios
 

 Choisir son caméscope numérique

Page mise à jour le 31/12/16

 

En bref :

 

 

 

Voici une sélection de caméscopes :

Critères

modèle

Format Capteur Modes d'enregistrement Zoom optique (grand angle en équivalent 35mm) Type de stabilisateur d'image Poids Type de viseur Entrées Sorties PRIX TTC (Euro)
GoPro Hero AVCHD sur carte mémoire Micro SD 5.000.000 1080/30p, 960/30p, 720/60p 0X, grand angle Sans 75 g. - - USB 140
GoPro Hero+ AVCHD sur carte mémoire Micro SD 8.000.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/60p,1080/30p, 960/30p, 720/120p 0X, plus grand angle Sans 75 g. - - USB, Wifi, Bluetooth 230
Sony HDR-AS200V AVCHD sur carte mémoire Micro SD 12.800.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/60p,1080/30p, 960/30p, 720/120p 0X, plus grand angle Numérique 93 g. - Micro HDMI (micro), USB, Wifi, NFC 250
GoPro Hero 4 Silver AVCHD sur carte mémoire Micro SD 12.000.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/60p,1080/30p, 960/30p, 720/120p 0X, plus grand angle Sans 75 g. - Micro HDMI (micro), USB, Wifi, Bluetooth 400
Sony FDR-X1000V AVCHD sur carte mémoire Micro SD 12.800.000, bonne sensibilité en basse luminosité 4K/30p,1080/120p,1080/60p,1080/30p, 960/30p, 720/120p 0X, plus grand angle Numérique 114 g. - Micro HDMI (micro), USB, Wifi, NFC 400
GoPro Hero 4 Black AVCHD sur carte mémoire Micro SD 12.000.000, bonne sensibilité en basse luminosité 4K/30p,1080/60p,1080/30p, 960/30p, 720/120p 0X, plus grand angle Sans 75 g. - Micro HDMI (micro), USB, Wifi, Bluetooth 480
Sony HDR-CX240E AVCHD sur carte mémoire SDHC 2.100.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50p 27X avec grand angle (30mm) Numérique 215 g. - - HDMI (mini),A/V Composite,  USB 200
Panasonic HC-V180 AVCHD sur carte mémoire SDHC 2.5100.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50p, 1080/50i, 720/25p 50X avec grand angle (28mm) Optique 211 g. - - HDMI (micro),  USB 225
Sony HDR-CX405E AVCHD sur carte mémoire SDHC 2.290.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50p, 1080/50i 30X avec grand angle (27mm) Optique 215 g. - - HDMI (mini), USB 250
Sony HDR-PJ410 AVCHD sur carte mémoire SDHC 2.290.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50p, 1080/50i, 720/50i 30X avec grand angle (27mm) Optique, très performant y compris en déplacement 235 g. - HDMI HDMI (mini), A/V Composite, USB, projecteur intégré 13 lumens 300
Sony HDR-PJ620 AVCHD sur carte mémoire SDHC 2.290.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50p, 1080/50i, 720/50i 30X avec grand angle (27mm) Optique, très performant y compris en déplacement 380 g. - HDMI HDMI (mini), A/V Composite, USB, projecteur intégré 25 lumens, casque 500
Sony HDR-PJ810 AVCHD sur carte mémoire SDHC + 32 Go intégré 6.650.000, très bonne sensibilité en basse luminosité 720/25p, 1080/50p,1080/50i, 1080/25p 10X avec le meilleur grand angle (26mm) Optique, ultra performant y compris en zoom et déplacement 550 g. Couleur Micro HDMI, A/V Composite, USB, projecteur intégré 50 lumens, casque, Wifi 625
Canon HF G30 AVCHD sur carte mémoire SDHC (x2) 3.090.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50i, 1080/25p, 1080/50p 20X avec grand angle (27mm) Optique, ultra performant y compris en zoom et déplacement 900 g. Couleur Micro HDMI, A/V Composite, USB, casque, Wifi 1200
Sony CX900 AVCHD et XAVC-S HD sur carte mémoire SDXC 14.000.000, très bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50p,1080/50i, 1080/25p 12X (avec grand angle 29mm) Optique, très performant y compris en déplacement 870 g. Couleur Micro HDMI, casque, USB 1200
Sony NEX-VG30 AVCHD sur carte mémoire SDHC 16.000.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50p,1080/50i, 1080/25p 11X (avec grand angle 29mm) Optique, ultra performant y compris en déplacement 620 g. Couleur Micro HDMI, A/V Composite, USB 2200
Panasonic WX980 4K ou FullHD XAVC, FullHD AVCHD sur carte mémoire SDXC 18.910.000, bonne sensibilité en basse luminosité 4K/25p, 1080/50p 20X (avec grand angle 30mm) Optique, très performant y compris en déplacement 450 g. - Micro HDMI, USB, casque, Wifi 800
Sony FDR-AX33 4K ou FullHD XAVC, FullHD AVCHD sur carte mémoire SDXC 10.300.000, bonne sensibilité en basse luminosité 4K/25p, 1080/50p 10X (avec grand angle 30mm) Optique, très performant y compris en zoom et déplacement 725 g. Couleur Micro HDMI, USB, casque, Wifi 800
Sony FDR-AXP33 4K ou FullHD XAVC, FullHD AVCHD sur carte mémoire SDXC 10.300.000, bonne sensibilité en basse luminosité 4K/25p, 1080/50p 10X (avec grand angle 30mm) Optique, très performant y compris en zoom et déplacement 725 g. Couleur Micro HDMI, USB, casque, Wifi, projecteur intégré 50 lumens 1100
Sony FDR-AX53 4K ou FullHD XAVC, FullHD AVCHD sur carte mémoire SDXC 10.300.000, bonne sensibilité en basse luminosité 4K/25p, 1080/50p 20X (avec grand angle 27mm) Optique, très performant y compris en zoom et déplacement 635 g. Couleur Micro HDMI, USB, casque, Wifi 1000
Sony FDR-AX100 4K ou FullHD XAVC, FullHD AVCHD sur carte mémoire SDXC 14.000.000, très bonne sensibilité en basse luminosité 4K/25p, 1080/50p 12X (avec grand angle 29mm) Optique. 915 g. Couleur Micro HDMI, USB, casque, Wifi 1700
JVC HM70E AVCHD sur carte mémoire SDHC (x2) 12.000.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50p, 1080/50i, 1080/25p, 720/50i 10X (38 mm) Optique, performant y compris en zoom et déplacement 3100 g. Couleur Micro HDMI, A/V Composite, USB, casque 1300
Canon XA30 AVCHD ou MP4 sur carte mémoire SDHC (x2) 3.090.000, bonne sensibilité en basse luminosité 1080/50i, 1080/25p, 1080/50p 20X avec grand angle (27mm) Optique, ultra performant y compris en zoom et déplacement 1150 g. Couleur XLR (x2), Micro HDMI, A/V Composite, USB, casque, Wifi 1800
Sony HXR-NX3 AVCHD sur carte mémoire SDXC (x2) 3x 2.410.000 (TRICCD) 1080/50i, 1080/25p, 1080/50p 20X avec grand angle (29mm) Optique 2500 g. Couleur XLR (x2), Micro HDMI, A/V Composite, USB, casque, Wifi, HD-SDI 3400
Panasonic AJ-PX270 AVC Long GOP sur une carte mémoire P2 et 2 cartes microP2 (compatibles SDXC UHS II) 3x 2.200.000 (TRICCD) 1080/60p,1080/60i, 1080/30p,1080/24p, 720/60p, 480/60i, 480/30p,1080/50p, 1080/50i,1080/25p, 720/50p, 576/50i, 576/25p 22X avec grand angle (28mm) Optique 2600 g. Couleur XLR (2x) HDMI, A/V Composante, USB2, USB3 Host, casque, HD-SDI (BNC), TC (RCA x 1), audio out (RCA x 2), Remote 4500
Sony FDR-AX1 4K ou FullHD XAVC sur carte mémoire XQD livrée 8.300.000 4K/50p, 1080/50p 20X avec grand angle (29mm) Optique 2700 g. Couleur XLR (2x) HDMI 2.0, USB, A/V Composite, casque 4500

 

Commentaires :

Pour un usage très sportif, y compris sports aquatiques, les GoPro Hero et leurs concurrents Sony (AS200V et X1000V) seront des plus appropriés, sachant que les modèles Sony proposent une stabilisation numérique appréciable là où les modèles GoPro très répandus proposent un un large éventail d'accessoires. Précisons que ces modèles sont livrés d'origine avec divers accessoires de fixation et généralement un caisson étanche. A prix similaire, ces modèles proposent une meilleure sensibilité en basse luminosité, des modes vidéos plus performants et globalement une meilleure qualité de prise (vidéo comme audio) que leurs concurrents sportifs.

Pour un usage d'amateur classique (famille, voyage), pour déjà se faire plaisir tout en restant à prix très raisonnable, le Panasonic V180 est léger, compact, enregistre sur carte mémoire et pourra intéresser ceux désirant voyager léger. Il dispose même d'un stabilisateur optique ainsi que d'un grand angle très appréciable notamment pour les prises de vue en intérieur et même si sa sensibilité ainsi que sa qualité d'image ne sont pas aussi bonnes que les modèles haut de gamme, son prix et son encombrement proches de celui des caméscopes de poche pourront aussi le faire préférer à ces derniers pour une bien meilleure qualité générale de prise de vue.

Légèrement plus coûteux, le Sony CX405E intègre un très appréciable stabilisateur optique, une meilleure sensibilité en basse luminosité et propose lui aussi un grand angle fort appréciable en pratique, notamment pour les prises de vue en intérieur. Toujours en montant en gamme, le PJ410 apporte lui un projecteur intégré. Ces modèles sont certainement les meilleurs rapports qualité/prix du marché. Précisons de plus que ces caméscopes proposent un mode 1080 progressif (1080/50p) qui leur permet de proposer une qualité d'image supérieure.

En haut de gamme des modèles FullHD, les Sony PJ810 et CX900 ainsi que le Canon G30 disposent d'une sensibilité encore meilleure tout en proposant en sus une stabilisation optique très performante qui permet de filmer en marchant, une très appréciable optique "grand" angle et un viseur fort utile. Ces modèles sont difficiles à départager mais globalement le Sony PJ810 est le plus intéressant avec un meilleur grand angle, une mini torche, un viseur, 32 Go de mémoire intégrée ainsi qu'un projecteur intégré. Enfin, le CX900, qui n'est autre qu'une version bridée (en résolution FullHD) du FDR-AX100, intègre un capteur de plus grande dimension qui sera plus efficace en basse luminosité : il s'agit résolument d'un caméscope haut de gamme pour particuliers et le tarif s'en ressent.

Plus haut de gamme encore, les particuliers amateurs de haute résolution seront intéressés par les modèles 4K (ils filment en 3840x2160) : rappelons que pour bien profiter de ces modèles il conviendra d'avoir un écran ou une télévision supportant cette résolution ainsi qu'un ordinateur très performant pour le montage. Ceci précisé, si le Panasonic WX980 est abordable, le Sony FDR-AX33 propose un viseur, une meilleure stabilisation et globalement une meilleur prestation. Précisons que même si la fonction HDR du Panasonic WX980 est intéressante en conditions difficiles comme le contre jour, elle n'est disponible qu'en FullHD et que le WX980 propose un mode "selfie" via la seconde caméra positionnée sur l'extrémité de son écran. Enfin, le Sony FDR-AX100, plus encombrant et plus lourd, propose essentiellement un meilleur capteur mais en contrepartie sa stabilisation optique est moins performante.

Le Sony NEX-VG30 intéressera les passionnés désireux d'exploiter sa faible profondeur de champ qui permet de filmer avec de très beaux flous d'arrière-plans, lesquels font alors ressortir le sujet principal, comme au cinéma.

Les passionnés pourraient vouloir s'intéresser au JVC HM70E, un caméscope Pro d'épaule d'entrée de gamme qui sera intéressant pour sa robustesse, praticité et qualité d'image dans le cadre d'un reportage de mariage par exemple.

Les plus fortunés voire les semi-professionnels s'intéresseront eux à des modèles comme les Canon XA30, Sony HXR-NX3, Panasonic AJ-PX270 et Sony FDR-AX1. Le premier est une version "pro" du HF G30 ajoutant des menus plus étendus, des prises XLR et une poignée supérieure tout en gardant l'avantage de sa compacité. Un peu plus encombrant, le second est particulièrement polyvalent et efficace en regard de son prix, grâce notamment à son capteur TriCCD : ce modèle est en quelque sorte le standard des caméscopes de reportage, efficace en extérieur comme en captation de spectacle ou de conférence. Le troisième possède lui une très large connectique et intègre un grand capteur (1/3") qui couplé au codec Long GOP à haut débit (50Mbits) lui autorise un piqué d'image supérieur et une grande souplesse au montage. Enfin, le FDR-AX1 est le ticket d'entrée semi-pro pour la 4K.

 

 


Dans le détail :

La démocratisation des disques durs rapides et volumineux, la venue des graveurs de DVD et BluRay, le prix des modèles de caméscopes entrée de gamme, la qualité et convivialité des logiciels de montage... tout concourt décidément à la démocratisation des caméscopes numériques. 

Pour les particuliers, en entrée, milieu comme haut de gamme, le principal format numérique grand public actuel correspond aux modèles enregistrant en AVCHD FullHD et disposant d'une connectique USB2 pour la liaison à l'ordinateur.

Les ordinateurs modernes (processeur Quadcore recommandé) permettent de travailler confortablement l'AVCHD et les logiciels supportant ce format sont désormais répandus et efficaces en pratique. Parmi les logiciels de montage vidéo grand public il faut mentionner Sony Movie Studio 13 et Cyberlink Power Director 13 qui se révèlent conviviaux et performants. Les utilisateurs les plus avertis et fortunés opteront eux pour Vegas Pro 14 qui est actuellement l'un des meilleurs logiciels pour monter des vidéos issues de caméscope AVCHD ou de reflex numérique.

La 4K commence à se démocratiser mais elle nécessitera un ordinateur très performant pour le montage et bien entendu, pour en profiter, un écran ou télévision supportant cette résolution.

 

Parmi les intérêts majeurs de tous ces caméscopes numériques, il faut citer :

- La conservation parfaite dans le temps et recopie après recopie de la qualité de l'image : que l'archivage soit réalisé sur une cassette numérique, sur un support inscriptible de type DVD, sur un disque dur ou un lecteur à bande, les données sont numériques et il n'y a pas de perte tant que le media d'archivage est lisible et que les données sont stockées au format d'origine.

- La facilité de montage et l'absence de nécessité de conversion Analogique / Numérique lors de la phase dite "d'acquisition" qui n'a donc plus réellement lieu puisqu'il s'agit d'un simple transfert de données numériques depuis le caméscope vers le disque dur de l'ordinateur.

- Leur très bonne compacité et leur faible poids.

- La très bonne qualité générale des prises de vue avec un éclairage suffisant et l'existence de modes de capture nocturne sur certains modèles.

 

 

Voici les critères principaux de choix d'un caméscope numérique, accompagnés des explications techniques liées :

- Le stabilisateur d'image : ce dernier peut être optique ou numérique. Les stabilisateurs numériques équipent les modèles d'entrée de gamme alors que les stabilisateurs optiques sont désormais présents en milieu et  haut de gamme. Les résultats sont bien meilleurs avec un stabilisateur optique et les plus efficaces sont mêmes capables d'assurer une bonne stabilisation en marchant et/ou avec de forts zooms.

- Le zoom : le zoom numérique fonctionne par interpolation et l'image est de fait toujours un minimum dégradée, sans parler des problèmes de stabilité d'image, à moins d'utiliser un trépied. Attention donc aux chiffres mirifiques mis en avant par les constructeurs et concentrez-vous surtout sur la valeur du zoom optique.

Si vous souhaitez faire des films familiaux de manière confortable, vous devrez vous intéresser à la largeur de champ : par défaut, sur un grand nombre de caméscopes grand public, il faut s'éloigner de plusieurs mètres pour cadrer une personne ce qui peut être inconfortable en intérieur. Ceci peut parfois être corrigé en faisant l'acquisition d'un objectif grand angle, mais uniquement si le caméscope l'autorise.

- Le support d'enregistrement : la tendance est à l'usage de mémoire numérique, sur carte mémoire (SDHC et SDXC) voire intégrée au caméscope.

Afin d'offrir une capacité d'enregistrement très élevée, certains modèles intègrent un disque dur avec en contrepartie une résistance aux chocs moins bonne.

En marge de ces modèles, de rares caméscopes (format DV et HDV) utilisent encore des cassettes comme média d'enregistrement. Précisons que ces modèles HDV sont les plus adaptés au montage vidéo et que la présence de bande magnétique est un avantage en matière de pérennité des données et de sauvegarde.

- La résolution du capteur : hormis pour réaliser des photos avec votre caméscope certains modèles utilisent le supplément de résolution pour stabiliser l'image électroniquement (on parle alors de "marge de bougé") en complément ou pas d'un stabilisateur optique. Précisons aussi que certains caméscopes FullHD (1920x1080) d'entrée de gamme disposent d'un capteur de moins de 2 mégapixels et sont donc amenés à faire l'interpolation des pixels manquants. Si cela peut sembler un critère très important, cette interpolation n'est pas nécessairement de mauvaise qualité et donc pas rédhibitoire sur le segment de ces produits, même si l'image produite en FullHD sera légèrement moins bonne en comparaison des modèles de gamme supérieure disposant eux d'un capteur d'au moins 2 mégapixels.

Enfin, il faut mentionner la disponibilité des modèles 4K qui nécessiteront un ordinateur très performant pour le montage et bien entendu, pour en profiter, un écran ou télévision supportant cette résolution.

- La qualité de l'image et le capteur : dans le domaine du grand public les capteurs sont généralement de type Mono CCD. En haut de gamme pour le public, voire en semi-professionnel et professionnel, des modèles Tri CCD existent : ces derniers disposent alors d'un capteur par couleur (Rouge, vert et bleu). Si les capteurs Tri CCD proposent une bonne qualité d'image, il existe aussi des capteurs Mono CCD haut de gamme capables de rivaliser, du moins pour les caméscopes grand public.

- La qualité audio : pour avoir le meilleur rendu audio possible, il convient de s'assurer que le micro est éloigné de la partie mécanique du caméscope et qu'il est possible d'ajouter un micro extérieur (prise micro voire porte-griffe pour le micro).

Dans l'ensemble la qualité audio sur les modèles récents est fort honorable et est d'ailleurs de type CD-Audio en matière de fréquence d'échantillonnage. Cependant, la qualité de la prise son variant beaucoup d'un modèle à l'autre, l'achat ultérieur d'un micro directionnel (conditionné justement par la présence d'une prise micro), pourra grandement améliorer la qualité de la prise son si cette dernière devait laisser à désirer.

- Les modes d'enregistrement : par défaut, les caméscopes enregistrent en mode entrelacé (i). La présence d'un mode progressif (p) permettra un enregistrement de qualité encore meilleure du fait que la quantité d'information présente est doublée (à même fréquence de balayage). L'enregistrement en mode progressif tend à donner une impression de finesse, de densité supérieure ainsi que de meilleure stabilité et fluidité (tout particulièrement lors de travelling rapides par exemple).

- Les modes de fonctionnement : les modes tout automatique sont de qualité et fort pratiques. Cependant les plus puristes d'entre vous pourront s'attacher à vérifier que les principaux réglages manuels (balance des blancs, focale, mise au point, vitesse...) sont disponibles.

- La taille et le volume : les caméscopes tendent à devenir de plus en plus petits/légers et même si cela les rend toujours plus transportables, cela n'a pas que des avantages. Ainsi en pratique, la diminution excessive du poids les rend moins stables en main et la diminution du volume peut rendre difficile l'accès aux boutons ou aux commandes sur l'écran tactile (il n'est pas rare d'appuyer sur plusieurs boutons simultanément par mégarde et faute de doigts de fée).

- Les connexions d'entrées et de sorties : les caméscopes récents ont tous une sortie USB2 afin de permettre le transfert des vidéos sur l'ordinateur. Ils disposent aussi généralement d'une sortie HDMI et souvent d'une sortie vidéo composite permettant de les relier à un téléviseur.

En matière d'entrée, mentionnons la présence sur certains modèles haut de gamme d'une prise micro permettant l'usage d'un micro additionnel de meilleur qualité et d'une prise casque afin de contrôler la prise son.

- Le viseur et l'écran LCD : en pratique les viseurs tendent à disparaître des modèles d'entrée et milieu de gamme, remplacés par la visée sur écran LCD. Cependant, si l'écran LCD est fort utile pour ajuster la visée dans des positions non classiques (avec le caméscope à bout de bras par exemple) il ne sera que peu ou prou utilisable en plein soleil, sauf à lui adjoindre un pare-soleil. De fait, la présence d'un viseur sera un plus certain, d'autant plus qu'il consomme moins qu'un écran LCD.

- Les accessoires inclus : ils sont importants car ils peuvent être fort coûteux et leur présence peut donc être un plus.

* L'accumulateur d'origine est couramment de faible capacité (parfois seulement 1h00 d'autonomie) et il sera sage de prévoir dans le budget d'origine l'acquisition d'un second accumulateur, par exemple d'autonomie 2h00. Les accumulateurs génériques (non estampillés de la marque du caméscope) existent en général et tout semble indiquer qu'ils sont tout à fait honorables tout en étant proposés à moindre coût (à ampérage égal et donc autonomie égale).

* La présence d'un chargeur interne sera un plus pour la compacité du tout mais un chargeur externe, qui risque de se révéler fort volumineux comparativement au caméscope, sera utile pour recharger la première batterie pendant que vous enchaînez avec la seconde. Il faut noter que généralement on ne peut pas se servir du caméscope lorsque la batterie est en charge.

* La présence d'un sac de transport : il n'est généralement pas inclus et il se révèle tout à fait indispensable pour transporter le caméscope en toute sécurité.

* La présence éventuelle d'un logiciel de montage.

* La présence d'une torche intégrée ou d'un support pour en ajouter une : cette option se révèlera très utile pour les prises de vue avec faible luminosité.

 


La FAQ :

Cette FAQ est constituée à partir de vos questions les plus fréquentes, telles que relevées sur le forum. Avant de poser votre question sur le forum, merci de vérifier qu'elle ne figure pas dans cette FAQ.

 

Q1 - Existe-t-il des caméscope étanches ou encore adaptés au sport voire à des applications professionnelles en milieu salissant ?

R1 - Oui, des produits de ce type sont disponibles avec par exemple les JVC GC-XA1 et GC-XA2 que vous pouvez emmener en piscine ou à la mer sans craindre de les mouiller ou de les exposer au sable.

Pour un usage (très) sportif, y compris sports aquatiques, les modèles GoPro Hero seront des plus appropriés et sont livrées d'origine avec divers accessoires de fixation tout en proposant un large éventail d'accessoires. Ces modèles proposent de plus une meilleure sensibilité, des modes vidéos plus performants et globalement une meilleure qualité de prise (vidéo comme audio) que leurs concurrents sportifs.

La solution peut aussi être de choisir un caméscope en vérifiant qu'un boîtier étanche est disponible pour ce modèle, même si l'encombrement de l'ensemble est plus élevé et que rares sont les caméscopes disposant de ce type d'option : voir certains modèles Sony notamment. Ce type de boîtier permet d'y mettre intégralement votre caméscope tout en vous laissant accès aux commandes principales et assurera une étanchéité à plus grande profondeur.

 

Q2 - J'ai acquis un caméscope à carte mémoire ou disque dur : comment stocker / archiver / sauvegarder mes films ?

R2 - Précisons tout de suite que l'usage de média gravé comme seul support de sauvegarde n'est pas approprié du fait du manque de fiabilité dans le temps de ces derniers. Si vous tenez à ces vidéos, vous les sauvegarderez sur disque dur externe, en double exemplaire, afin de pallier à la panne d'un disque dur.

Si vous souhaitez faire cette sauvegarde sans avoir à en passer par un PC, vous pouvez utiliser certains disques durs multimédia qui disposent de cette fonctionnalité de copie et intègrent un lecteur de carte mémoire. Ceci vous permettra donc de sauvegarder le contenu de la carte mémoire de votre caméscope sur un disque dur externe USB2, ceci sans avoir à en passer par un PC ! Idéalement, pensez à faire cette sauvegarde en double bien sur.

 

Q3 - Les appareils photos et même certains smartphones filment en FullHD voire en 4K : quel est alors l'intérêt d'un caméscope face à ces derniers ?

R3 - Pour un usage très occasionnel et partager ses vidéos sur Internet le mode vidéo des smartphones ou caméscopes de poche peut tout à fait convenir. Mais si vous filmez plus souvent que vous ne photographiez, un caméscope garde pour lui un meilleur stabilisateur d'image optique, un zoom plus fluide généralement plus puissant et à vitesse variable ainsi qu'une plus grande capacité de stockage vidéo. Enfin, la précision et sensibilité de l'image est généralement bien meilleure sur un caméscope du fait de leur optique plus adaptée et du débit d'encodage vidéo plus élevé.

 

Q4 - Quel logiciel de montage vidéo et quel système d'exploitation utiliser pour faire le montage de mes films ?

R4 - Parmi les logiciels de montage vidéo grand public il faut mentionner Sony Movie Studio 13 et Cyberlink Power Director 13 qui se révèlent fort conviviaux et performants. Ce type de logiciel inclut la gestion des formats HD (HDV et AVCHD) mais les professionnels ou les utilisateurs les plus avertis et fortunés opteront pour Vegas Pro 13 qui est actuellement le meilleur logiciel pour monter des vidéos issues de caméscope AVCHD ou de reflex numérique.

 

Q5 - Quelle est la durée de vie des cassettes DV ? Des CD, DVD ou BluRay gravés ?

R5 -  la durée de vie de vos cassettes CD ou DVD sera liée aux conditions de conservation. Pour les cassettes il convient dans l'idéal de les conserver au sec, dans le noir, bobinée, debout et à T° raisonnable et si possible constante. Avec des cassettes DV et Hi8, si les conditions de conservation précédemment cités sont respectées, il semble bien qu'il soit tout à fait raisonnable d'espérer une parfaite conservation d'au moins 10 ans. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, tout semble indiquer que l'information risque de moins perdurer sur un CD, DVD ou BluRay gravé, lesquels sont plus sensibles aux agressions chimiques (acidité de l'air, moisissures) et aux UV. Précisons que certains types de Bluray sont plus résistants que d'autres.

 

Q6 - A quoi sert le port USB présent sur mon caméscope ? Puis-je l'utiliser pour importer mes vidéos ?

R6 - Les caméscopes à disque dur, mémoire intégrée ou carte mémoire, n'ont pas d'interface DV et leur port USB est approprié pour transférer les vidéos en ayant une qualité optimale.

A contrario, sur un caméscope DV (ou HDV), cette connexion USB ne sert qu’à proposer la fonction Webcam, transférer des photos ou éventuellement des mini-films de qualité vraiment dégradée. Sur un caméscope DV (ou HDV) vous ne devez donc *pas* faire l'importation de la vidéo via ce port USB : pour ce faire utilisez le port DV.

 

Q7 - Quelle est la connectique Firewire et quelles sont ces histoires de câble 4/4, 4/6, 6/6 ? De quel câble ai-je besoin pour relier mon caméscope au port DV de mon PC fixe ou de mon portable ?

R7 - Les ports Firewire des caméscopes et des portables sont de type 4 broches alors que ceux des PC fixes sont de type 6 broches. Il vous faut donc ce type de câble pour relier votre caméscope à votre PC fixe et ce type de câble pour relier votre caméscope au port DV intégré de votre portable.

Les 2 ports supplémentaires présents sur les 6 servent à autoalimenter les périphériques externes comme des disques durs externes Firewire par exemple (limitation maximale théorique de 45 Watts) : notez qu'ils ne peuvent donc être fonctionnels que sur les câbles de type 6/6.

 

 

 

Pensez que vous pouvez prendre plusieurs avis quant à l'achat de cette pièce en discutant sur le Forum : ce lieu de convivialité et d'entraide comporte en effet  un espace dédié au conseil d'achat !
 

 

©opyrights     Accueil  |  Pièces PC  |  PC entier  |  PC Portable  |  Tablette tactile  |  Smartphone  | Montage PC  |  Forum  |  Liens  |  Divers