Soutenir ce site
 
 - Cadeau(x) ?
 - PC & Silence
 - PC Portable
 - Tablette tactile
 - Smartphone
 - Camescope numérique
 - Appareil photo numérique
 - Baladeur audio et vidéo
 - Disque dur multimédia
 - Le lexique
 - Dépannage PC
 - Upgrade PC
 - Copyright
 - Sponsors
 - L'auteur
 - Références
 - L'overclocking
 - Mac ou PC ?
 - O.S.
 - Tout le site !
 - Drivers
 - Bios
 - Config Bios
 

 Le BIOS de votre carte mère

Page mise à jour le 07/05/14

 

Cliquez ici pour une "définition" de ce qu'est un BIOS.

Si vous voulez avoir des détails sur les différentes options et menus qui se trouvent dans votre BIOS et des informations pour les régler (cas d'un bios non UEFI) vous pouvez consulter cette page.

 

Accès au BIOS :

L'accès au BIOS de votre machine est généralement possible en appuyant sur la touche "Suppr" ou sur la touche "F1" peu après le démarrage de votre machine : normalement cette information est indiquée à l'écran.

Si ce n'est pas le cas et/ou que vous avez un PC de marque (Compaq ou autre...), vous pouvez essayer les touches et combinaisons suivantes en fonction de la marque du BIOS : 

- Bios Award : Suppr, Ctrl+Alt+Echap, Ctrl+Alt+S
- Bios Ami : Suppr, F1
- Bios Phoenix : Suppr, Ctrl+Alt+Echap, Ctrl+Alt+S, F2
- Autres raccourcis possibles chez certains constructeurs: Ctrl+Entrée, Alt+Entrée, Alt+F1, Alt+Ctrl+F1, Ctrl+Alt+Entrée, F8,  F9, F10, Shift+F9, MAJ+F9
- Pour certains Toshiba : logiciel tsetup.exe

Si vous ne trouvez toujours pas, vous pouvez toujours demander de l'aide sur le Forum ou encore contacter le fabricant de votre PC.

En cas de problème avec le mot de passe du BIOS, pensez à tester en tapant le mot de passe équivalent en Qwerty si votre clavier est Azerty. Le site Cgsecurity vous propose des solutions logicielles pour vous en sortir et enfin vous pouvez aussi faire un Clear CMOS (avec le cavalier approprié, consultez la documentation de votre carte mère, ou encore en enlevant la pile du BIOS).

 


Faire la mise à jour du BIOS : pourquoi et comment ?

La mise à jour du Bios de votre machine peut être nécessaire pour résoudre certains conflits matériels ou vous permettre d'utiliser correctement le dernier processeur sorti et ses fonctions supplémentaires ou encore de régler un problème de conflit lié à une carte graphique, à des barrettes mémoires ou à la reconnaissance d'un disque dur trop volumineux... Cependant l'opération n'est pas sans risque et donc si votre machine marche bien, ne faites PAS la mise à jour du votre BIOS ! En effet, il y a toujours un risque de rater un flash de BIOS (environ 1% d'échec) et la carte mère ne redémarre alors pas. La réparation est parfois tout de même possible, mais bien plus complexe (cf. en bas de page).


Cette opération de mise à jour du BIOS (ou "Flash du Bios") consiste à re-écrire la mémoire EEPROM, mémoire dite "mémoire morte" : c'est une mémoire qui ne s'efface pas quand on coupe l'alimentation et qui est effaçable et ré-inscriptible électriquement. On re-écrit cette mémoire avec le dernier fichier correspondant au nouveau programme BIOS. Comme cela vous sera expliqué dans les fichiers fournis par le constructeur, cette opération est réalisée grâce à l'exécution d'un programme spécifique :

- Suite à un démarrage sur une disquette de boot (*)ou encore un CD de boot (**)   : tout ceci est spécifique à votre carte mère donc suivez ATTENTIVEMENT les instructions fournies par le constructeur et sauvez votre ancien BIOS si l'option est disponible.

(*) Pour créer une disquette de boot, voir cette page et pour avoir des informations plus détaillées sur la procédure du flash BIOS, n'hésitez pas à consulter cette page.

(**) Pour créer un CD de de boot qui vous permettra de flasher votre BIOS, voir cette page.

- Via l'utilisation d'un programme spécifique fourni par le constructeur de la carte mère, directement sous Windows : par exemple "Asus Live Update" d'Asus et "@bios" de Gigabyte.

- Via l'usage d'une option accessible depuis le bios : le fichier Bios doit alors être sur disquette ou sur clé USB. Il s'agit par exemple de "Ez Flash" pour Asus et de "Q-Flash" pour Gigabyte.

 

Lorsque vous cherchez le BIOS sur le site du constructeur soyez attentifs et ne vous trompez surtout pas : il faut prendre exactement le bon BIOS, sinon la carte mère ne redémarrera certainement pas ! Exactement le bon, cela signifie le bon modèle de carte mère (par exemple ne pas confondre ABIT BE6, ABIT BE6-2 et ABIT BF6) *ET* la bonne révision de la carte mère ! Exemple : il existe 4 révisions de la carte mère FIC VA 503+ et chaque révision a un BIOS différent non compatible avec les autres !

Si vous connaissez la marque et le modèle de votre carte mère, pour trouver le site du constructeur de votre matériel et le dernier BIOS de votre carte mère accompagné de sa  procédure d'installation spécifique, consultez la rubrique "liens-Hardware liens" vous y trouverez notamment le lien vers l'excellent site "Tous les drivers". Les derniers BIOS (à 1 mois près) sont aussi présents sur les CD de certains magazines. Dans le cas contraire, cad si vous ne connaissez pas la marque et le modèle de votre carte mère, je vous indique différentes méthodes pour l'identifier ci-dessous.

 


Trouver son nouveau BIOS : identifier sa carte mère !

En cas de problème d'identification de votre carte mère et de sa marque vous pouvez tenter de l'identifier à l'aide de ce logiciel : CTbios ou encore utiliser cette page ou celle-ci

Enfin, il y a encore une dernière méthode si le programme CTBIOS ne fonctionne pas avec votre machine et que vous avez un BIOS AWARD. Lors du démarrage de la machine un long numéro apparaît dans la partie basse de l’écran. Un groupe de deux caractères sert à identifier le constructeur de la carte mère. Exemple d'un long numéro de ce type : 2A59IZ1DC-00. Les caractères 6 et 7 (Z1 ici) servent à identifier le constructeur de la carte mère selon le tableau qui suit :

N° d'identification

Fabricant de carte mère

a0

asustek

a1

abit

a2

atrend

a3

bcom

a8

adcom

ab

acer-open

ad

anson

ak

aaeon

ak

advantech

am

acme

ax

achitec

b0

biostar

b2

boser

c3

chaintech

d0

dataexpert

d1

dtk

d4

dfi

d7

daewoo

dj

darter

e1

ecs

e3

efa

ec

enpc

europe

awdeup

f0

fic

f1

flytech

f2

flexus

f3

full-yes

f8

formosa

f8

formosa

f9

redfox

g0

giga-byte

g3

gemlight

g5

gvc

g9

global

ga

giantec

h0

matsonic

i3

iwill

i9

icp

ic

inventec

ie

itri

j1

jetway

j3

jbond

k1

kaimei

kf

kinpo

l1

luckstar

l7

lanner

l7

lanner

l9

luckytiger

m2

mycomp

m3

mitac

m4

micrtstar

m8

mustek

mh

macrotek

n0

nexcom

o0

icean

p6

protech

p8

proteam

pa

epox

pn

procomp

ps

palmax

pxxxx

pionix

q0

quanta

q0

quanta

q1

qdi

r0

rise

r9

rsaptek

s2

soyo

s5

shuttle

sa

seanix

se

smt

se

smt

sh

sye

sm

superpower

sn

soltek

sw

s&d

t4

taken

t5

tyan

tg

tekram

tj

totem

tp

commate

u1

usi

u2

uhc

u3

umax

u4

unicorn

v3

pc-partner

v5

vision

w0

win

w5

winco

w7

winlan

w7

win-lan

x5

arima

y2

yamashita

z1

zida

Dans le cas présent de notre exemple, z1 correspond donc à la marque zida. Il peut arriver que le code de votre BIOS ne figure pas dans ce tableau, bien que ce soit bien un BIOS Award : je ne connais alors pas le fabricant.

 


Enfin, je le redis de nouveau car c'est très important : si votre machine marche bien, ne faites PAS la mise à jour du votre BIOS ! En effet, il y a toujours un risque de rater un flash de BIOS (environ 1% d'échec) et la carte mère ne redémarre alors pas. La réparation est parfois tout de même possible, mais bien plus complexe.

Voici à titre d'information 2 démarches possible dans ce dernier cas :

Dans le cas où le BIOS a été atteint par un virus (comme "tchernobyl") ou que la mise à jour du BIOS s'est mal déroulée, le symptôme est le suivant : la machine ne redémarre pas du tout ! Ecran noir, noir, noir... Elle ne compte même pas la mémoire et ne détecte pas le processeur. Rien.

 

1ère possibilité :

On ne peut alors même pas re-"flasher" le BIOS puisque la carte mère ne démarre plus. Cependant SI la carte mère a un BIOS mémoire qui peut être "dépluggé", on peut normalement la réparer, en reprogrammant correctement le BIOS (dans le cas contraire, il n'y a généralement rien à faire). Pour savoir si c'est le cas, cherchez le composant rectangulaire (ou carré) sur lequel il y a généralement une étiquette qui comporte le mot BIOS. Si ce composant (c'est une EEPROM) est pluggé dans un support plastique (et non soudé à la carte mère) alors vous pouvez le sortir délicatement en glissant un petit tournevis plat dessous, sur le coté (attention de ne pas trop tordre les pattes).

Il reste alors à trouver le programme du BIOS que l'on souhaite y charger (fichier binaire) et à utiliser un programmateur d'EEPROM compatible avec le type d'EEPROM de la carte mère pour recharger le BIOS. Il reste ensuite à remettre ce composant dans la carte mère.

Si vous réalisez cette opération, quelques précautions :

- Avant de la démonter, notez dans quel sens la puce du Bios (cet EEPROM) est installée dans la carte mère afin de la remonter dans le bons sens. Si vous ne vous en souvenez pas, il y a une encoche sur le dessus du composant, dans un des 2 petits cotés,  qu'il faut mettre en face de l'encoche du support.

- Faites attention de ne pas trop tordre les pattes du composant.

- Je déconseille TRES fortement de plugger ou déplugger une EEPROM alors que la carte mère est sous tension.

 

2ème possibilité :

Il s'agit de créer une disquette système (ou l'équivalent CD) contenant le programme de flashage, le fichier bios et un autoexec.bat qui contient la ligne de commande qui lance le "flashage" du BIOS (du genre awdflash nomdubios.bin).

Il suffit alors de mettre la disquette dans le lecteur et d'allumer le PC : au boot, le bios (même corrompu) ira automatiquement démarrer sur le lecteur de disquette, à la recherche de l'autoexec.bat et de la ligne qui lance le flashage.

En effet la plupart des mémoire bios EEPROM récentes contiennent une zone qui ne peut pas être effacée par le programme de flashage. Dans cette zone il y a une routine de secours qui force le PC à démarrer sur le lecteur de disquette en cas de gros problèmes. Lors de cette opération, il est normal que l'écran soit noir car le bios de la carte de graphique ne peut pas se charger (sauf si vous montez une vieille carte vidéo ISA) et seul le voyant du lecteur disquette s'allume et prouve que le bios tente de refaire le flashage. Il faut attendre environ 5 minutes et avec de la chance il est possible que cette fois le flashage fonctionne. Cette manipulation fonctionne avec les Bios Award notamment mais je ne peux vous garantir qu'elle fonctionnera sur votre carte mère car tous les constructeurs de carte mère ne la documentent pas...

Enfin, sur les carte mères assez récentes et équipées d'un Bios AMI, cette partie du bios qui ne s'efface jamais lors d'une mise à jour cherche automatiquement sur le lecteur A:\ un fichier appelé AMIBOOT.ROM (ce fichier est en fait le fichier du bios que l'on renomme en AMIBOOT.ROM) pour exécuter automatiquement le flashage avec ce fichier si elle le trouve.

A noter cet article fort complet sur ces procédures de récupération.

 

©opyrights     Accueil  |  Pièces PC  |  PC entier  |  PC Portable  |  Tablette tactile  |  Smartphone  | Montage PC  |  Forum  |  Liens  |  Divers