Logo ChoixPC


.

Article mis à jour le 25/07/2017



Guide de dépannage PC :


Cette page ne vise pas à être exhaustive sur le sujet du dépannage PC mais à recenser certaines situations de pannes fréquentes avec les symptômes, les diagnostics et les solutions potentielles.

Si vous avez besoin d'aide pour effectuer certaines manipulations matérielles, le guide de montage PC sera le complément de cette page.

Les situations :

Cliquez sur le titre de la section que vous voulez consulter ou cliquez sur le "+" ci-contre à droite pour toutes les consulter.

  • Les outils logiciels :

    Voici quelques outils logiciels fréquemment utiles dans le cadre du dépannage PC :

    - Tester sa mémoire : en utilisant le gratuit memtest. Téléchargez une iso bootable (version à graver sur CD ou version pour clef USB), démarrez sur le média et laissez le logiciel tourner pendant une heure pour voir s'il détecte des erreurs ou pas.

    - Vérifier le bon refroidissement de votre processeur : avec OCCT CPU. Le laisser tourner 15 minutes suffira à vérifier que la T° processeur reste raisonnable (moins de 80°c).

    - Tester sa carte graphique : avec OCCT GPU. Le laisser tourner 15 minutes suffira à vérifier que la T° GPU reste raisonnable (moins de 90°c).

    - Tester l'alimentation et le refroidissement de la machine : avec OCCT Power supply. Afin de vérifier que votre machine est stable, le laisser tourner 15 minutes suffira là aussi.

  • Montage initial, la machine ne démarre pas du tout :

    Suivre la procédure de premier démarrage puis, si rien n'y fait, suivre la procédure de dépannage.

  • Machine récente instable :

    Si besoin, mettre à jour tous les pilotes (drivers) et notamment ceux de la carte graphique, du chipset carte mère, de la carte son et de la carte réseau.

    Tester la mémoire avec memtest.

    Vérifier visuellement le bon fonctionnement du ventilateur placé sur le radiateur processeur et le bon montage du ventirad processeur car parfois une patte de fixation du radiateur peut se déclipser ce qui empêche le bon contact du radiateur avec le processeur. Vérifier le bon refroidissement de votre processeur avec OCCT CPU.

    Vérifier que vous avez bien branché les éventuels connecteurs d'alimentation PCI-E entre le bloc d'alimentation et l'éventuelle carte graphique dédiée.

    Tester votre éventuelle carte graphique dédiée avec OCCT GPU.

    Mettre à l'épreuve votre alimentation et le refroidissement de votre machine avec OCCT Power Supply.

    Débrancher puis rebrancher la connectique SATA parfois source de faux contacts

  • Machine ancienne devenue instable ou démarrant difficilement :

    Avant tout, il faut penser que le soucis peut être purement logiciel et dans ce cadre notamment lié à un système d'exploitation vieillissant ou endommagé qu'il convient alors à minima de nettoyer via l'usage d'un anti-malware (la version gratuite suffit à détecter et supprimer les malware) et d'un anti-adware.

    Ceci fait et en supposant que vous avez bien un antivirus à jour (Windows defender inclut à Windows 7 et plus peut convenir), il convient de :

    Tester la mémoire avec memtest.

    Vérifier le bon fonctionnement du ventilateur placé sur le radiateur processeur. Contrôlez le bon montage du ventirad processeur car parfois une patte de fixation du radiateur peut se déclipser ou casser ce qui empêche le bon contact du radiateur avec le processeur. Si une grande quantité de poussière s'est accumulée dans le boîtier et tout particulièrement entre le ventilateur et le radiateur du processeur, enlevez là délicatement. Vérifiez le bon refroidissement de votre processeur avec OCCT CPU.

    Vérifier visuellement que le ventilateur situé à l'intérieur du bloc d'alimentation est fonctionnel. En cas de panne de ce dernier, il convient généralement de changer le bloc d'alimentation. Seuls les plus expérimentés voudront changer le ventilateur d'alimentation, l'opération n'étant pas exempte de risque électrique et donc non recommandée. Souvent, le symptôme d'une machine nécessitant plusieurs tentatives afin de réussir à booter signale une alimentation vieillissante.

    Vérifier visuellement l'état des condensateurs (les petits cylindres perpendiculaires à la carte mère) situés autour du socket de la carte mère car s'ils sont bombés ou pire tâchés vous avez certainement trouvé la cause de l'instabilité de la machine. Changer ces condensateurs est techniquement possible mais nécessite du savoir faire ainsi qu'un poste à dessouder. Au final et dans ce cas de figure, un changement de carte mère est généralement nécessaire.

    4 condensateurs tachés au premier plan et derrière d'autres bombés au sommet !

    4 condensateurs tachés au premier plan et derrière d'autres bombés au sommet !

    Vérifier le branchement des câbles de données (nappes) SATA quitte à les débrancher et rebrancher car cette connectique peut parfois poser des soucis de faux contact, surtout après quelques temps d'usage du fait des vibrations présentes dans une machine.

    Tester votre éventuelle carte graphique dédiée.

    Mettre à l'épreuve votre alimentation et le refroidissement de votre machine.

    Mettre à jour, si besoin, tous les pilotes (drivers) de votre matériel et notamment ceux de la carte graphique, du chipset carte mère, de la carte son et de la carte réseau.

    Si rien n'y fait et que vous disposez d'un disque dur ou SSD secondaire pour essayer, vous pouvez tenter de re-installer votre système d'exploitation surtout si vous n'êtes pas sûr de son intégrité, sans oublier de mettre à jour le système comme les pilotes suite à l'installation.

    En dernier recours sachez que dans le cas de certaines machines, des faux contacts peuvent être résolus en démontant et remontant les différents composants dont les barrettes mémoires, la carte graphique dédiée, la carte mère et toute la connectique liée. Dans ce cas de figure, vous ne démonterez cependant pas le ventirad processeur et ne sortirez pas le processeur de son Socket mais vous pourrez suivre la procédure de dépannage afin d'essayer d'isoler le composant fautif.

  • Machine ancienne, l'unité centrale s'allume mais l'écran affiche "No signal" :

    Vérifiez que l'écran est bien relié à l'unité centrale.

    Testez l'écran et son câble sur une autre machine ou essayez de brancher l'écran à la carte graphique intégrée à la carte mère au lieu d'utiliser la carte graphique dédiée (qu'il vous faut enlever le temps de l'essai). Testez avec un autre câble de connexion entre l'écran et le PC.

    Si vous en avez la possibilité ce qui implique d'avoir les pièces pour ce faire, testez dans l'ordre de priorité une autre barrette mémoire, une autre alimentation et une autre carte graphique.

    Si rien n'y fait, suivez la procédure de dépannage afin d'essayer d'isoler le composant fautif.

  • Machine ancienne, perte de la date et/ou "Cheksum error" au démarrage de la machine :

    La mémoire du BIOS n'est plus sauvegardée quand vous coupez l'alimentation du PC car la pile le permettant est trop âgée. Ouvrez votre PC localisez la pile plate sur la carte mère (une CR2032 en général) et changez là en respectant la polarité.

    Dans le cas d'une machine ancienne qui aurait été mise à jour avec un SSD et un OS récent, cette panne de pile peut empêcher Windows de démarrer correctement car le BIOS ne sera plus en AHCI mais revenu à son réglage par défaut qui est le mode "IDE compatible". Suite au changement de pile, il faudra alors régler de nouveau le fonctionnement des ports SATA dans le BIOS (en mode AHCI) et sauvegarder ce réglage.

  • Périphérique USB non reconnu :

    Quand vous avez un périphérique USB qui ne marche pas ou qui ne marche plus, rebootez la machine puis testez-le avec un autre câble USB et sur un autre port USB. S'il ne marche toujours pas, testez-le sur une autre machine.

    Dans le cas d'un nouveau périphérique, pensez à vérifier que vous utilisez bien les derniers pilotes et si possible remplacez les pilotes génériques de Windows par les pilotes du constructeur.

    Si vous avez changé de système d'exploitation en conservant votre ancien périphérique, vérifiez que ce dernier est bien officiellement supporté par ce nouveau système.

  • Ajout de disque dur ou SSD, non visible sous Windows :

    Si le disque dur ou SSD n'est pas visible dans le BIOS, vérifiez que vous avez bien relié la nappe SATA et le connecteur d'alimentation. Testez une autre nappe SATA, un autre connecteur d'alimentation et un autre port SATA de la carte mère.

    Si vous n'avez jamais utilisé votre disque dur ou SSD, vous devez l'initialiser (le partitionner et le formater). Sous Windows vous pouvez le faire depuis la gestion des disques.

  • Upgrade mémoire, barrette non reconnue :

    Vérifiez sur le site du fabricant de la carte mère que la capacité de la barrette est bien supportée. Si oui, testez la nouvelle barrette seule et dans les différents slots mémoire. Si rien n'y fait et que la capacité de la barrette mémoire est bien officiellement supportée, vous pouvez tenter de faire une mise à jour du BIOS de la carte mère qui permet parfois de résoudre ce type de soucis.

    En dernier recours, si vous avez commandé en ligne, exercez votre droit de rétractation afin de retourner la barrette mémoire et être remboursé. En effet, même si les cas d'incompatibilité mémoire reste assez rares en pratique, ils existent surtout sur d'anciennes machines et/ou sur des machines de marque. Ils sont souvent liés à des structures de barrette mémoire (on parle parfois de DS ou SS pour des barrettes double face ou simple face) et au support lié des chipsets. En cas de difficulté d'upgrade, sachez que le sélectionneur de Crucial est fort efficace et saura vous proposer une barrette compatible à commander directement chez ce fournisseur.

  • Upgrade du processeur, la machine ne redémarre pas correctement :

    Avant l'upgrade, avez-vous vérifié sur le site du constructeur de la carte mère que le nouveau processeur est bien supporté avec votre version actuelle de BIOS ? Dans la négative et si votre BIOS n'est donc pas assez récent, il vous faut remonter l'ancien processeur pour pouvoir faire la mise à jour du BIOS avant de remettre le nouveau processeur qui sera alors reconnu. Attention, même pour de courtes périodes de fonctionnement, vous devez impérativement monter le ventirad processeur sur ce dernier.

    Ceci précisé, si la machine ne s'allume pas du tout il s'agit plus généralement d'un simple faux contact sur le Power_SW qui a été mal rebranché ou déplacé lors de l'upgrade processeur. Si besoin suivre la procédure de dépannage.

  • Upgrade de la carte graphique, la machine ne redémarre pas ou est instable :

    Si la machine ne redémarre pas du tout suite à l'upgrade, vérifiez que le connecteur Power_SW du Front Panel est bien en place et n'a pas bougé lors de l'opération d'upgrade.

    Vérifiez que vous avez rebranché l'écran sur une sortie graphique de la nouvelle carte graphique et non pas sur un connecteur graphique issu de la carte mère.

    Vérifiez que vous avez bien branché les éventuels connecteurs d'alimentation PCI-E entre la nouvelle carte graphique et le bloc d'alimentation.

    Vérifiez que vous avez bien enfoncé la carte graphique dans son connecteur. En effet, certains boîtiers peuvent gêner l'enfoncement de la carte graphique à l'arrière du fait d'un espace disponible insuffisant pour la descente du bas de l'équerre.

    Si la machine est instable, au moins dans les jeux, il se peut que votre alimentation soit de puissance ou qualité insuffisante en regard de la consommation de votre nouvelle carte graphique. Si tel est le cas, changez de bloc d'alimentation.

    Si la machine est instable uniquement dans les jeux et après un certain temps (après 10-15 min de jeu par exemple), il se peut que la ventilation de votre boîtier soit insuffisante en regard de la consommation de votre nouvelle carte graphique. Si tel est le cas, ajoutez des ventilateurs dans votre boîtier.

    Si vous avez des soucis de configuration logicielle suite au changement de carte graphique, sachez qu'en cas de changement de fabricant de GPU (d'AMD à Nvidia ou inversement), il est vivement recommandé de suivre la procédure suivante :

    * Désinstaller les pilotes de l'ancienne carte graphique.

    * Eteindre le PC. Le débrancher et procéder au changement de carte graphique.

    * Rallumer le PC et installer les nouveaux pilotes en téléchargeant les plus récents sur le site du fabricant.

    Si vous n'avez pas respecté cette procédure et que vous avez des soucis de configuration logicielle, vous pouvez en dernier recours remonter l'ancienne carte graphique afin de pouvoir la suivre.


Pour dépanner votre PC, en complément des pistes présentées sur cette page, vous pouvez demander de l'aide sur le Forum : ce lieu de convivialité et d'entraide comporte en effet un espace dédié au dépannage PC.

Par ailleurs, si vous avez des suggestions pour améliorer la page ou signaler des coquilles/erreurs n'hésitez pas à me contacter.