Logo ChoixPC


Article mis à jour le 26/12/2017


Guide d'achat et comparatif : choisir son alimentation



.

Si vous devez dépenser le minimum, pour une petite configuration bureautique, multimédia, infographie ou même de jeu léger, une Corsair VS350 ou une plus discrète Be Quiet Pure Power 10 300W sera un bon choix et déjà un produit de qualité.

Plus puissante, une Corsair VS450 ou une plus discrète Be Quiet Pure Power 10 400W permettra d'assembler une configuration de jeu milieu de gamme ou une grosse configuration d'infographie.

Encore plus discrète, modulaire et proposant un rendement élevé, une Be Quiet Straight Power 10 400W est un produit haut de gamme.

Pour une configuration de jeu haut de gamme, une Corsair VS550 ou une plus discrète Be Quiet System Power 8 500W seront de bons choix.

Encore plus discrètes, modulaires et proposant un meilleur rendement, une Be Quiet Straight Power 10 500W ou une Corsair RM 550x sont des produits haut de gamme, cette dernière Corsair étant de plus silencieuse (fanless) en faible charge.

Pour une configuration de jeu très haut de gamme ou encore si de l'overclocking est prévu une Corsair VS650 ou une plus discrète Be Quiet System Power 8 600W seront de bons choix.

Encore plus discrètes, modulaires et proposant un meilleur rendement, une Be Quiet Straight Power 10 600W ou une Corsair RM 650x sont des produits haut de gamme, cette dernière Corsair étant de plus silencieuse (fanless) en faible charge.

(Dimensionner votre alimentation précisément et voir une sélection plus large)


Éléments clefs de choix :

* L'alimentation est un composant important. Afin d'avoir une machine stable et durable, ne négligez pas son choix : restez sur des valeurs sures.

* Le dimensionnement en terme de puissance est essentiellement fonction de votre carte graphique (ou de vos cartes graphiques), de votre processeur et des éventuels overclockings envisagés.

* La puissance ne remplace pas la qualité. Une alimentation de très forte puissance maximale mais de mauvaise qualité est un mauvais choix, même pour une machine bureautique consommant peu.

* Surdimensionner à l'excès la puissance nécessaire n'est pas utile et même légèrement contre productif en terme de rendement. Pour autant, mieux vaut avoir une marge suffisante pour éviter que l'alimentation ne soit en charge excessive et pour faire face à de futurs upgrades, surtout sur les configurations de jeu.

* Les modèles modulaires sont plus coûteux et généralement plus encombrants (en longueur) sans apporter de gain sensible si ce n'est la possibilité d'un boîtier mieux rangé. Ils sont surtout utiles dans certains boîtiers à l'espace limité.



.

Afin de pouvoir acheter la meilleure alimentation pour votre usage et une alimentation au meilleur rapport qualité/prix, voici les critères d'achat à prendre en compte.

Cliquez sur le titre du critère d'achat que vous voulez consulter ou cliquez sur le "+" ci-contre à droite pour tous les consulter.

  • La marque (stabilité des tensions, qualité des protections) :

    La qualité des alimentations peut varier énormément d'un produit à un autre hors c'est un élément critique pour la durée de vie des composants électroniques d'un PC. En effet, une alimentation doit fournir des tensions stables et se mettre en sécurité en cas de surchauffe et/ou de surconsommation.

    Comme tout équipement de qualité, une alimentation se doit d'être bien conçue tout en étant constituée de bons composants et tout ceci a un coût. Il est irréaliste de penser pouvoir acheter une bonne alimentation pour 30€ (voire moins) et celles que l'on trouve à ce prix là sont généralement à fuir, quelle que soit leur puissance annoncée. Evitez aussi les modèles de marques exotiques présents dans les boîtiers bas de gamme fournis avec une alimentation. Vous risqueriez d'avoir un PC qui dysfonctionne du fait du manque de stabilité des tensions en sortie. Et si l'alimentation venait à décéder prématurément, le risque qu'elle emporte avec elle d'autres composants du PC serait majoré faute de protection de qualité contre la surcharge. De plus ces alimentations sont très généralement estampillées de puissances fantaisistes. L'offre actuelle en matière de boîtier intégrant d'origine une alimentation de qualité est pour ainsi dire inexistante et essentiellement limitée à quelques modèles chez Antec.

    Parmi les marques proposant de bons produits se trouvent Seasonic, BeQuiet, Corsair, Antec, Silverstone, FSP (Fortron) et les modèles LDLC, ces derniers étant souvent basés sur une électronique Seasonic.

    Dans la sélection des alimentations :

    Il est possible de choisir la (ou les) marque(s), les autres alimentations n'étant alors pas proposées.

  • Le format :

    La grande majorité des boîtiers sont conçus pour accueillir des alimentations au format ATX. Si la largeur et la hauteur sont standardisées, certains boîtiers micro ATX ou Mini ITX n'acceptent que les alimentations de faible longueur (140mm). Bien plus rares, certains boîtiers ne supportent que les alimentations plus compactes au format SFX.

  • La connectique :

    Dans la très grande majorité des cas, une alimentation à la norme ATX de bonne marque et de puissance suffisante inclura tous les connecteurs dont vous pourriez avoir besoin. Plus coûteuses, certaines alimentations sont dotées d'une connectique modulaire qui peut être utile afin d'avoir un boîtier mieux rangé, surtout si ce dernier est de dimensions réduites.

    Si vous assemblez une machine avec une carte graphique de jeu, cette dernière nécessitera un ou des connecteurs d'alimentation PCI-E (6 ou 8 broches) pour fonctionner et ces connecteurs spécifiques seront présents si la puissance est bien dimensionnée. Pour une machine incluant plus de 4 éléments SATA (disques durs, SSD, graveur), vous vérifierez la présence d'un nombre suffisant de connecteurs d'alimentation SATA.

    Dans la sélection des alimentations :

    Il est possible de choisir uniquement les alimentations de type modulaire, les autres alimentations n'étant alors pas proposées.

  • La puissance :

    Il s'agit de la puissance maximale que l'alimentation peut fournir en sortie aux composants du PC. La consommation de l'alimentation à la prise secteur n'est fonction que de la demande, au facteur de rendement près, et n'est pas liée à la puissance maximale.

    Avec une carte graphique intégrée ou une petite carte graphique de type bureautique, une alimentation d'environ 300W suffira, même avec un processeur plutôt haut de gamme de type Core i7. Les alimentations de 300W étant rares, en pratique vous opterez plutôt pour un modèle de 350 à 400W qui sera d'autant plus pérenne et discret à l'usage.

    L'essentiel de la consommation se fait sur la ligne 12V et déterminer précisément la puissance nécessaire sur cette ligne en fonction des éléments de la configuration n'a rien de simple. Pour autant, la consommation de la carte graphique entre pour une grande partie dans ce dimensionnement ce qui permet de proposer des modèles prenant en compte ce facteur, y compris pour des configurations intégrant une (ou des) carte(s) graphique(s) de jeu.

    Dans la sélection des alimentations :

    En renseignant le modèle de votre (ou vos) carte(s) graphique(s) et en précisant la discrétion minimale, le rendement minimal, le (ou les) éventuel(s) overclocking(s) ou encore la présence d'un processeur de consommation très élevée, puis en validant vos choix, le sélectionneur sera à même de vous suggérer des modèles d'alimentations appropriés.

    Les alimentations sont suggérées avec une marge de fonctionnement suffisante (charge maximale d'environ 80%), tout en prenant en compte la consommation des autres composants dont la RAM, les disques durs, les SSD et les ventilateurs. Pour autant, si vous prévoyez de futurs upgrades, n'hésitez pas à opter pour un modèle de puissance légèrement plus élevée.

    A contrario, attention aux puissances nécessaires annoncées par les fabricants de cartes graphiques car elles sont souvent surévaluées du fait qu'elles ne tiennent pas compte de la qualité des alimentations.

  • Le rendement :

    Plus il est élevé et moins il y aura de pertes par effet joule lors de la transformation alternatif / continu. Le rendement élevé est donc généralement synonyme d'économie d'électricité et de possibilité de moindre refroidissement de l'alimentation. Le critère d'économie sur la facture d'électricité est cependant marginal, même pour des machines allumées 24h/24h, car les différences de rendement des alimentations 80+ (Bronze, Silver, Gold, Platinium et Titanium) sont de l'ordre du %.

    L'alimentation fournit en sortie aux composants du PC une puissance correspondant à la demande. Et donc consomme à la prise secteur une puissance correspondant là aussi à la demande, au facteur de rendement près. Ceci signifie bien, qu'avec une alimentation de même rendement, si votre PC demande 250W à l'alimentation, elle consommera environ 300W à la prise secteur : qu'elle soit labellisée 500W ou 400W ne changera rien de sensible à votre facture d'électricité.

    Dans la sélection des alimentations :

    Vous pouvez fixer le rendement minimal de l'alimentation.

  • Les nuisances sonores et la ventilation :

    Ces deux critères sont assez antagonistes mais un modèle incluant un ventilateur 120mm thermorégulé participera au refroidissement de la machine tout en produisant des nuisances sonores raisonnables voire faibles. Si vous optez pour une alimentation discrète et donc contribuant peu au refroidissement du boîtier, il est important qu'elle soit secondée dans cette tâche par au moins un ventilateur discret placé en extraction d'air en face arrière du boîtier.

    En haut de gamme des alimentations discrètes se trouvent les modèles semi-passifs dits "Silencieux" car leur ventilation ne se déclenche qu'en charge (souvent à partir de 40%) et reste très discrète jusqu'à de fortes charges (souvent au moins jusque 60%) : les plus perfectionnistes en matière de discrétion voudront sur dimensionner leur alimentation (en terme de puissance) afin qu'elle reste très discrète en toutes situations. En effet, en forte charge (80% et au delà), la majorité des alimentations du marché et notamment les modèles de discrétion dite "discrète" et "normale" auront une ventilation audible voire bruyante.

    Plus rares, il existe des alimentations totalement fanless c'est à dire dépourvues de ventilation. En terme de sécurité et de refroidissement, les modèles semi-passifs sont préférables car en pratique les modèles passifs ne sont pas toujours très fiables et tendent à réchauffer l'intérieur du boîtier. Ceci précisé, et même si je vous recommande donc vivement de vous orienter plutôt vers un modèle semi-passif comme ceux évoqués précédemment, les LDLC QS-FLP et la Seasonic Prime 600W Fanless Titanium sont des alimentations passives de haute qualité.

    Dans la sélection des alimentations :

    Vous pouvez choisir la discrétion minimale de l'alimentation.



.

Afin de pouvoir acheter une alimentation au meilleur rapport qualité/prix et correspondant à vos besoins comme à votre budget, voici un sélectionneur Icone aide à même de vous suggérer des modèles d'alimentations appropriés selon votre équipement (carte(s) graphique(s) et processeur) et vos critères.


Utiliser les raccourcis pour voir les alimentations :

ou déterminer les modèles appropriés selon votre équipement (carte(s) graphique(s) et processeur) et vos critères : Icone aide


Récapitulatif des alimentations suggérées avec l'équipement et les critères par défaut (carte graphique intégrée, processeur normal, pas d'overclocking, discrétion normale et rendement 80 Plus) :

       
Alimentation €  W  η DisModMarque
  Pure Power 105030088%10nonBe Quiet
  VS3504035085%5nonCorsair
  Hexa 85+5035088%5nonFSP
  Pure Power 106035088%10nonBe Quiet

Selon les informations fournies, le sélectionneur peut vous proposer divers modèles qui vont différer par leur rendement, discrétion ou encore leur modularité. Des modèles de puissances différentes peuvent aussi être proposés même si les moins puissants conviennent. En effet, ces alimentations sont suggérées avec une marge de fonctionnement suffisante (charge maximale d'environ 80%), tout en prenant en compte la consommation des autres composants dont les disques durs, les SSD, la RAM et les ventilateurs. Pour autant, si vous prévoyez de futurs upgrades, n'hésitez pas à opter pour un modèle de puissance légèrement plus élevée.

A contrario, attention aux puissances nécessaires annoncées par les fabricants de cartes graphiques car elles sont souvent surévaluées du fait qu'elles ne tiennent pas compte de la qualité des alimentations.

Dans le cas particulier du choix de modèles "Silencieux" ou encore de rendement très élevé, faute de modèle disponible de moindre puissance répondant à ces critères, ce sélectionneur peut être amené à vous suggérer des alimentations surdimensionnées (en regard de votre consommation).



Aide à l'usage du sélectionneur :

Au premier chargement de la page, ce sélectionneur propose par défaut des alimentations correspondants aux valeurs initiales de ses différents champs : une seule carte graphique de type intégrée (IGP ou APU), une discrétion dite "normale", un rendement minimal "80 Plus" (85%), pas d'overclocking et un processeur de consommation classique (95W ou moins).

En renseignant le modèle de votre (ou vos) carte(s) graphique(s) prévue(s), en précisant la discrétion minimale, le rendement minimal, le (ou les) éventuel(s) overclocking(s) ou encore la présence d'un processeur de consommation très élevée, puis en validant vos choix, ce sélectionneur sera à même de vous suggérer des modèles d'alimentations appropriés.

Le menu de choix du modèle de carte graphique contient un grand nombre d'entrées mais vous pouvez utiliser son moteur de recherche intégré (accessible sur ordinateur uniquement) pour localiser un modèle plus facilement. Pour que le sélectionneur puisse vous fournir un résultat précis et fiable, n'oubliez pas de préciser les éventuels overclockings dont celui de la carte graphique, y compris si l'overclocking est réalisé d'origine par le constructeur, surtout s'il est sensible.

Forcer les critères de prix, de marque et de modularité amène à supprimer certaines alimentations et vous pouvez choisir une méthode de tri des résultats.



.

Cette FAQ est constituée à partir de vos questions les plus fréquentes, telles que relevées sur le forum. Avant de poser votre question sur le forum, merci de vérifier qu'elle ne figure pas dans cette FAQ.

Cliquez sur la question de la FAQ que vous voulez consulter ou cliquez sur le "+" ci-contre à droite pour tout consulter.

  • Q1 - Pourquoi toutes les alimentations de même puissance annoncée ne se valent-elles pas ?

    R1 - Une alimentation délivre en sortie diverses tensions continues dont le +3.3V, le +5V et le +12V. En continu P = U x I c'est à dire que la puissance (P) en Watts est égal au produit de la tension (U) en volt par le courant (I) en ampères disponible sur cette ligne de tension.

    Dans une configuration moderne, la tension 12V compte pour plus de 80% de la consommation. Hors il se trouve que nombres d'alimentations peu récentes (car le 12V était moins sollicité il y a quelques années), ou actuelles et de moindre qualité, ne délivrent qu'une puissance limitée sur cette tension de 12V. Pour compliquer encore un peu le sujet, cette tension 12V est souvent divisée en différents "rails", ceci sans qu'il soit généralement possible d'additionner les courants des différents rails pour en déduire la puissance totale disponible sur le 12V.

    Voici deux exemples concrets d'alimentations pour illustrer ces notions. Une alimentation Cooler Master Extreme Power plus 460W dispose de deux rails 12V de 18A. Pour autant, comme précisé sur l'étiquette de cette dernière, la puissance maximale disponible sur le 12V n'est pas de (18+18) Ampères x 12V = 432 Watts mais seulement 312W. L'alimentation Corsair CX 400W dispose elle d'un seul rail de 12V capable de fournir 30A ce qui implique une puissance maximale de 360W sur le 12V, valeur plus élevée que celle de cette Cooler Master.

    Au final, dans une configuration moderne consommant à plus de 80% sur le rail 12V, l'alimentation Corsair CX 400W est en réalité plus puissante que cette CoolerMaster pourtant labellisée 460W ce qui est fort trompeur. Ceci donc car cette dernière propose, sur les tensions 5V et 3.3V, des puissances élevées qui ne seront pas utiles en pratique.

    Cet exemple n'a rien d'extrême en cela qu'il existe des alimentations (chez LC Power, Hiper ou pire chez Advance, Heden, TopElite, Linkword et dans bien d'autres "marques" !) qui sont labellisées avec des puissances élevées alors qu'elles ne sont capables de fournir qu'une puissance bien plus limitée encore sur le 12V. Voire pire que certains constructeurs trichent carrément en déclarant des puissances fantaisistes ne reflétant pas l'addition des puissances disponibles sur les différentes lignes de tension, puissances que ces alimentations ne sont alors évidemment pas capables de fournir en pratique.

    Les alimentations de moindre qualité respectent aussi mal voire pas les différentes normes de protection. Hors, en cas de décès, du par exemple à une surcharge, dans environ 60% des cas une alimentation emporte avec elle au moins un autre composant dans la tombe.

  • Q2 - Comment calculer très précisément la puissance de l'alimentation effectivement nécessaire à ma machine ? Quelle alimentation choisir en fonction de ma ou mes carte(s) graphique(s) ?

    R2 - Calculer très précisément la puissance de l'alimentation nécessaire au bon fonctionnement de votre PC n'est malheureusement pas possible de manière raisonnablement simple. En effet, une alimentation ATX fournit de la puissance notamment sur les lignes 12V, 5V et 3.3 V : pour chaque ligne de tension, le nombre maximal d'ampères est fixé mais peut varier d'une alimentation à l'autre même si la puissance maximale disponible est toujours au total et par exemple de 400W au final. Les différents composants (processeur, carte mère, périphérique SATA, etc...) consomment plus ou moins sur chaque ligne de tension. Il faudrait donc additionner la puissance consommée pour chaque ligne de tension et voir si au pire cas elle dépasse ou pas la puissance maximale de chaque ligne de tension.

    Tout ceci reste très fastidieux et aussi approximatif qu'inutile car :

    - Les puissances consommées par les différents composants sur les différentes lignes de tensions sont des valeurs crêtes et toutes n'auront jamais lieu simultanément.

    - Pour une bonne durée de vie de l'alimentation, conserver une marge entre la puissance demandée à l'alimentation et le nombre maximal d'ampères qu'elle peut fournir est nécessaire. En pratique éviter de mettre l'alimentation à plus de 80% de charge est préférable.

    - Certains fabricants d'alimentations ne sont pas honnêtes dans le cadre de leurs spécifications : ainsi, outre parfois des erreurs d'addition sur la somme des puissances disponibles sur les différentes sorties, la puissance totale spécifiée l'est parfois pour des T° très basses (du style 25° C). Ce type de spécification n'a aucun sens dans la mesure où, même bien ventilée et dans un milieu externe à T° très raisonnable, l'intérieur de l'alimentation est souvent à au moins 45° C. A cette dernière T°, une alimentation certifiée 350W pour 25°C ne pourra certainement même plus délivrer 300W. Ce manque d'honnêteté des fabricants d'alimentations conduit de plus les fabricants de carte graphiques à surévaluer la puissance nécessaire pour leurs produits alors que des alimentations de qualité comme celles suggérées sur cette page conviennent. De fait, ne soyez pas surpris si les alimentations proposées ont une puissance maximale inférieure à celle mentionnée par le fabricant de carte graphique.

    En sus du sélectionneur de cette page, vous pouvez aussi utiliser les calculateurs de puissance d'Outervision et de BeQuiet.

  • Q3 - J'ai upgradé mon processeur ou encore ma carte graphique et ma machine est désormais instable !

    R3 - Parmi les causes possibles d'instabilités notez que votre alimentation n'est peut-être pas assez puissante (et/ou de qualité insuffisante) ou encore que la ventilation de votre boîtier est insuffisante pour évacuer le surplus de calories produites par ce nouveau composant.

  • Q4 - Comment connaître la puissance de mon alimentation actuelle ?

    R4 - La puissance sera mentionnée (en Watts) sur l'étiquette de l'alimentation : si besoin, ouvrez le boîtier et vous serez fixés sur ce point. Attention qu'à même puissance maximale annoncée toutes les alimentations ne se valent pas.

  • Q5 - Puis-je brancher mon alimentation à 20 broches sur ma carte mère avec connecteur 24 broches ? Et réciproquement ?

    R5 - La réponse est généralement, oui, dans les deux cas.

    Si votre alimentation est ancienne mais de bonne puissance elle n'aura que 20 broches mais suffira à alimenter votre carte mère récente sauf mention spécifique du contraire dans la documentation de la carte mère : il y aura alors 4 broches (sur 24) d'inoccupées sur la carte mère et vous ne pouvez pas vous tromper au montage du fait de la présence de détrompeurs dans le connecteur. Dans le doute vous pouvez acquérir un adaptateur 20 --> 24 broches.

    De manière similaire, si votre alimentation est récente elle aura 24 broches mais pourra alimenter votre carte mère ancienne à 20 broches sauf problème physique de montage qui serait lié à la présence d'un composant (comme un condensateur) empêchant l'insertion du connecteur. Il y aura alors 4 broches (sur 24) d'inutilisées sur l'alimentation et vous ne pouvez pas vous tromper au montage du fait de la présence de détrompeurs dans le connecteur. Dans le doute vous pouvez acquérir un adaptateur 24 --> 20 broches. Notez que dans ce cas de figure le problème de la puissance de l'alimentation ne se pose pas contrairement au cas précédent et que les alimentations très récentes ne fournissent pas le -5V parfois nécessaire à certaines anciennes cartes mères ATX ayant un connecteur 20 broches (ceci peut empêcher le bon fonctionnement de la carte son intégrée).

  • Q6 - Comment allumer une alimentation ATX hors de son boîtier ?

    R6 - Mettez en contact le fil vert du connecteur d'alimentation 24 broches avec un fil noir de ce même connecteur.

  • Q7 - Horreur, mes câbles d'alimentation ATX 24 broches (dit "EATX Power") et ATX 4 ou 8 broches (dit "EATX 12V" ou "EPS 12V") sont trop courts pour que je puisse brancher l'alimentation à la carte mère : que faire ?

    R7 - Le cas est très rare et se produit essentiellement avec de très grands boîtiers dans lesquels l'alimentation que vous tentez de monter n'est pas récente. Il peut aussi se poser pour ceux d'entre vous désireux de réaliser un montage le plus soigné possible en faisant passer certains câbles derrière la carte mère. Ceci précisé, vous pouvez utiliser des rallonges.

  • Q8 - Il me manque des connecteurs d'alimentation SATA, que faire ?

    R8 - Les disques durs, SSD ou lecteurs optique consomment peu et plutôt que de changer d'alimentation vous pouvez sans danger prendre un ou des doubleurs d'alimentation SATA ou encore un adaptateur molex vers sata.

  • Q9 - Quels sont les rendements des différentes certifications 80+ (Bronze, Silver, Gold, Platinium, Titanium) ?

    R9 - Ce tableau résume les rendements minimums des différentes certifications, en fonction des différents niveaux de charge, pour une alimentation d'entrée 230V alternatif vendue en Europe :

    Charge : 10% 20% 50% 100%
    80+ - 82% 85% 82%
    80+ Bronze - 85% 88% 85%
    80+ Silver - 87% 90% 87%
    80+ Gold - 90% 92% 89%
    80+ Platinium - 92% 94% 90%
    80+ Titanium 90% 94% 96% 94%

    NB : avec une entrée 115V les rendements minimums des différentes certifications sont différents (environ 2% à 3% moins élevés, en première approximation).


Pensez que vous pouvez prendre plusieurs avis avant d'acheter une alimentation en discutant sur le Forum : ce lieu de convivialité et d'entraide comporte en effet un espace dédié au conseil d'achat !